AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

✉ Lettres envoyés : 42
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011



MessageSujet: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Dim 18 Déc - 21:29


Luiziana Margaret Volturi

A Vérone, on le/la connait sous le nom de Luiziana Margaret Volturi. Elle a vu le jour à Vérone, le 07 novembre, elle est donc âgé(e) de 20 ans, et est donc Italienne. Même si cela ne se voit pas elle est célibataire. Elle habite depuis 20 années à Vérone. Elle poursuit des études de droit. Selon les rumeurs on le voit souvent à la terrasse d'un café entrain de manger du Semifreddo. On pourrait la décrire comme enjouée, déjantée, ambitieuse, impulsive, sûre d'elle, douce, sensible, impatiente, trop rêveuse, attachante, têtue.., mais cependant elle reste une personne adorable. Dans les ruelles de Vérone parfois on croit apercevoir Willa Holland, mais ce n'est qu'elle.
Si tu étais un parfum: Lolita Lempicka de Thierry Mugler, il est doux et sucré mais à un parfum qui ne passe pas inaperçu et qui laisse forcément un souvenir, principalement positif, à une personne qui sent son odeur.
Si tu étais une ville: Sans doute Paris, la ville romantique pas excellence mais aussi une ville qui bouge en tout point, aussi bien le jour que la nuit, une ville qui vit, comme je les aime.
Si tu étais une musique: Impossible de choisir un morceau précis, tantôt un morceau acoustique, calme et touchant, tantôt un bon vieux rock, plein de punch et qui donne le sourire jusqu'aux oreilles.
Si tu étais un film: Jeux d'enfants sans hésitation. A la fois cette belle histoire d'amour de deux personnes qui se connaissent depuis toujours et qui s'aiment sans oser se l'avouer, mélangé à cette adrénaline sans cesse renouvelé de ce jeu qui va les suivre toute leur vie.
Si tu étais un plat: Pas vraiment un plat mais plutôt une glace au chocolat. Le chocolat c'est bon pour le moral et la glace c'est tellement délicieux, même si ça rend accro et que ça fait grossir, on s'en fiche, on en reprend quand même.
Si tu étais un élément climatique: L'air, tantôt doux et apaisant, tantôt violent qui dévaste tout sur son passage. J'aime le côté imprévu du vent, impossible de savoir ce qu'il nous réserve. Et puis, comme moi, le vent à un côté farceur, je ne peux pas le nier.
Tu es plutôt sucré ou salé: Sucré, sucré et encore sucré. C'est tellement doux et agréable en bouche, impossible de dire non à un bon dessert ou à une sucrerie. C'est une vraie drogue pour moi et je n'y résiste jamais, n’espérez pas me voir faire un régime un jour... Heureusement pour moi que je ne grossis pas quoique je mange.
Tu es père fouettard ou père noël: Le père noël... J'ai été tellement déçue quand j'ai apprit qu'il n'existais pas, j'avais même pleuré toutes les larmes de mon corps, impossible de me calmer. J'ai un côté père noël, j'aime faire plaisir à mes proches, quitte à me faire passer après eux, l'important c'est qu'ils se sentent bien et qu'ils soient heureux.
Tu es plus fraise ou nutella: Des fraises trempées dans du Nutella ? Bon à choisir le nutella, à la cuillère, en tartine ou sur des crêpes, tout y passe !
Tu es plus noël ou anniversaire: Noël, pour moi c'est une occasion de réunir tout une famille, de passer de bons moment et de pouvoir faire plaisir à ses proches en leur offrant leurs cadeaux dont ils rêvaient tant. Malheureusement, cela ne se passe pas toujours forcément comme on le rêverait.
Tu es plus naturelle ou superficielle: Naturelle. Certes, je prends soin de moi et j’aime être coquette mais il y a des limites. Je n'ai pas envie d'être quelqu'un d'autre, je suis bien comme je suis, aussi bien physiquement qu'au niveau du caractère.
Tu es plus poème ou équation: Poème, sans hésitations, quoi de plus romantique ? Je n'ai jamais vraiment été très matheuse, d'ailleurs pour mes devoirs qui se rapportaient aux chiffres, j'ai toujours demandé de l'aide à Andrea puisque mon niveau était loin d'être un niveau de génie.

la tua lettera a Giulietta


Chère Juliet,

J’ai beaucoup rêvé en lisant ton histoire, lorsque tant de personnes la trouvait triste et déchirante, je trouvais que sacrifier sa vie pour quelqu'un était sans doute la plus belle preuve d’amour que nous puissions faire. Certes, aucun humain n’aimerait en arriver à une pareille issue mais après tout on en vous a pas vraiment laissé le choix… Oui, j’ai rêvé, comme une petite fille rêve au prince charmant, devant ses dessins animés passés tant de fois qu’elle en connaît chaque dialogue, comme une jeune fille devant un film sentimental ou un bon roman d’amour, qui espère toujours, par naïveté, qu’un jour elle vivra la même aventure que son héroïne préférée. Mon héroïne à moi, c’était toi mais à force de désillusion, cela peut vous voiler la face d’une façon ahurissante. J’ai eu quelques histoires.. D’amour ? Je ne pense pas que l’on puisse les définir en ces termes. En fait, j’en ai eu une en particulier, qui a duré bien moins longtemps que je ne l’aurais cru… J’ai appris quelque chose Juliet et ait tiré une conclusion de cette aventure. Un homme ne devient pas un Roméo, il l’est ou ne l’est pas. J’avoue qu’au début tout se passait bien, mais, le cœur d’une femme est si facile à chambouler que cela à vite dégénéré. Lorsque j’ai remarqué sa vraie personnalité, je n’ai pas réagis tout de suite, en fait je crois que j’étais trop absorbée par cette image idéalisée que je me faisais de l’amour. J’ai tout fait pour lui, et lui ne m’a fait que du mal mais j’étais trop éprise pour m’en apercevoir. En fait Juliet, je crois que l’amour ne se prévoit pas, il vous tombe dessus sans crier garde et il ne faut surtout pas se précipiter dans l’espoir qu’un homme mauvais pourra devenir ce fameux prince charmant dont toutes les jeunes filles rêvent. Je ne crois moi-même plus vraiment en l’amour avec un grand A. J’ai si peur d’être à nouveau prise dans une histoire qui ne m’infligera que peines et souffrances... C’est sans doute un moyen de me protéger, je préfère à présent fermer mon cœur même si je me surprends parfois moi-même à rêver, comme je l’ai toujours fait. Il suffit peut-être simplement d’attendre que quelqu’un trouve la clé pour me l’ouvrir à nouveau… Tu sais Juliet, je pense que personne ne peut vraiment savoir si le grand amour existe avant que cela lui arrive et à notre époque, beaucoup de personnes n’y croient plus du tout… Le secret finalement c’est la patience et même malgré cela je pense que l’on a tous, enfouis au fond de nous, ce rêve d’enfant de rencontrer enfin la bonne personne.

Amicalement,
Luizia.

pseudo || prénom

AGE: Plus de 12 et moins que 40. :arrow; PRESENCE: 7/7j, on est accro ou on ne l'est pas Cool enfin sauf exception bien sûr, oui oui j'ai quand même une vie ! COMMENT AS TU CONNU LE FORUM: Bazart COMMENT LE TROUVES-TU: Magnifique, sublime, avec des membres formidables, que dire de plus ? I love you POURQUOI CET AVATAR: Willa est juste sublissime... Une autre question ? Very Happy DERNIER PETIT MOT: Je vous aiiiiime !







Dernière édition par Luiziana M. Volturi le Jeu 22 Déc - 8:45, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 42
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Dim 18 Déc - 21:30


l'oceano dei tuoi occhi


Une famille unie ? Pfff, mon oeil !

On passait pour la famille idéale aux yeux de tous, la petite famille parfaite et unie, dont tout le monde rêvait. Ce que les autres pouvaient être bêtes parfois ! Pourtant tout le monde connaissait ce fameux proverbe : « Il ne faut pas juger un livre sur sa couverture. » Et bien plus le temps passait plus je me disait que ce proverbe avait du être créé pour notre famille à qui il correspondait parfaitement. « Tenez les filles, je vous ai rapporté des cadeaux ! » Elle me tendit un paquet avant d’en tendre un autre à ma sœur. « Tiens ma chérie ! » Pfff, je m’en fichais de ses cadeaux, nous avions assez de jouets dont on ne se servait pas, ce n’est pas ça que j’aurais voulu de la part de ma mère, on ne compensait pas un manque affectif par des cadeaux, c’était ridicule. J’ouvrais le paquet sans enthousiasme et me tournait vers ma sœur qui avait fait de même. Comme toujours le sien était mieux que le mien et ma mère la regardait d’un air enthousiaste, en oubliant presque ma présence. Ma mère avait toujours été beaucoup plus proche de ma sœur, c’était une question d’habitude, mais lorsque nous n’étions que toutes les trois, c’est-à-dire très souvent, j’avais énormément de mal à trouver ma place. Je me levais, laissant le cadeau fraîchement déballé posé par terre au milieu du salon puis je montais dans ma chambre sans dire un mot. Je n’étais pas solitaire du tout mais disons que parfois, je préférais rester seule dans ma chambre que de voir ma mère s’extasier devant Raffaéla en omettant totalement ma présence. En fait, cela me faisait du mal, moi qui aurait adoré être proche de ma famille, simplement pouvoir me confier et avoir un peu d’affection, chez les Volturi c’était totalement raté.
Comme vous l’aurez sans doute compris, mes relations avec ma mère n’étaient pas vraiment au beau fixe, en fait j’avais toujours eu l’impression qu’au fond, elle ne m’avait jamais voulu. Ma sœur quant à elle, je n’en parlais même pas, plus le temps passait et plus nos rapports devenaient de plus en plus tendus. Mon père, lui, était un homme d’affaire réputé qui faisait passer son travail avant sa famille. Certes, il gagnait beaucoup d’argent mais cela était loin d’être le plus important et finalement nous ne le connaissions que trop peu.
Et voilà, cette famille donc d’apparence si parfaite était loin de l’être au final. Heureusement pour moi, j’avais de très bons amis ce qui compensait un peu le fait que je ne trouvais pas ma place parmi les miens. Petite, j’adorais aller à l’école surtout pour les retrouver, même si j’étais également une excellente élève. Par contre, en grandissant, contrairement à ce que l’on pouvais croire, je ne pouvais que très peu sortir, mes parents avaient bien trop peur que sorte avec des personnes de mauvaise fréquentations qui iraient compromettre celle de la famille. C’est ainsi que j’étais sortie plus d’une fois en douce pour retrouver les personnes qui avaient vraiment de l’importance à mes yeux et pouvoir me changer les idées. Heureusement pour moi, je n’avais jamais été repérée, l’avantage de paraître invisible aux yeux de tous finalement…



Cette impression de fossé qui s'est creusé entre nous qui rend toute communication impossible...
Ah les grandes sœurs, on imagine tous un modèle, une fille qui vous conseille sur telle ou telle tenue, qui vous prête sa plus belle robe lors d’un premier rendez-vous, qui vous réconforte lors de vos peines de cœur… Les grandes sœurs… « Luizia !!! Qu’est-ce que tu as foutu avec mon gel douche ? » Oups… Je ne pensais pas qu’elle s’en apercevrait aussi tôt… Ne pouvant réprimer un éclat de rire, je courrais dans ma chambre mais n’eut pas le temps de fermer la porte qu’elle l’avait déjà bloqué avec le pied. Je reculais jusqu’au mur et elle s’approcha, muni d’une simple serviette nouée, d’un air menaçant. « Je répète : Qu’est-ce que tu as foutu avec mon gel douche ? » Elle me regardait droit dans les yeux, ce fameux regard qui faisait peur à tout le monde. Je réprimais un sourire avant de répondre : « Oups, je crois que j’ai malencontreusement renversé le gel pour les cheveux dans ton flacon… » Je touchais son épaule du bout de mes doigts puis les frottais les uns contre les autres d’un air dégoûté. « Hum, entre nous je crois que tu devais retourner sous la douche, c’est dégoutant… » « LUIZIA JE… » Elle n’eut pas le temps de continuer que j’étais déjà partie en courant, attrapant ma veste au passage et descendant les escaliers quatre à quatre. « Si je t’attrape tu vas me le payer crois-moi ! » Je riais aux éclats. « Moi aussi je t’aime grande sœur, à ce soir ! » Puis je claquais la porte d’entrée derrière moi. Bon, j’avoue c’est mal, mais j’ai appris avec le temps que les relations que j’entretenaient avec Raffaéla ne s’arrangeraient jamais, quoique je fasse et autant en rire qu’en pleurer. Pourtant, j’ai tout fait, puisque malgré cela elle reste ma sœur et je l’aime bien… Mais elle est si différente de moi… Jamais nous n’avons été vraiment proche, malgré les épreuves que nous avons vécues l’une et l’autre, nous n’avons cessés de nous éloigner d’année en année.

FLASHBACK

J’avais 17 ans et c’était ma première grosse peine de cœur, une histoire qui n’avait pas duré bien longtemps mais en laquelle je croyais énormément. Cet homme m’avait fait beaucoup souffrir alors que j’avais tout fait pour que ça marche, en fait j’avais été trop naïve pour ouvrir les yeux sur ses véritables intentions et j’avais fini par me rendre compte, à mon issue, que pendant ses quelques mois, il avait mené une double vie. Cela avait été insupportable et je ne savais pas vraiment à qui en parler, j’étais bouleversée. Impossible pour moi de le dire à Andrea, il ne comprendrait pas une pareille situation, et surtout, le connaissant, il aurait été lui régler son compte et ce n’était pas le but. Non, pour une fois je comptais sur la compassion de ma sœur, pensant tout de même qu’elle ne resterait pas insensible à ce que je ressentais. J’avais les yeux rouges d’avoir trop pleuré mais tentait de garder mon calme lorsque je frappais à sa porte. « Ouais ? » Dans un souffle je disais d’une voix assez forte pour qu’elle l’entende à travers celle-ci : « C’est Luizia… » De son fameux air blasé qu’elle prenait lorsqu’elle s’adressait à moi, elle me lança : « Ouais vas-y entre… » J’entrais timidement, elle était allongée sur le ventre sur son canapé, pianotant sur son portable. Je m’asseyais non loin d’elle. « Je… J’ai besoin de parler.. » Elle ne relevait pas le regard vers moi et je poursuivais, des larmes coulant sur mes joues. «  Tu sais, mon petit-ami et moi… Celui que tu as croisé l’autre jour et bien.. C’est fini… » Je ne pouvais réprimer mes pleures alors qu’elle restait totalement impassible. «  Ouais ben tant mieux, j’aimais pas sa tête à celui-là. » Je la regardais avec insistance, essuyant mes larmes d’un revers de main. « C’est…tout ? » Elle relevait enfin la tête vers moi puis haussa les épaules, n’étant visiblement pas troublée par mon état. «  Ben ouais, tu t’attendais à quoi ? A ce que je pleure ? T’en verras d’autres ma petite ! » J’étais alors sortie précipitamment de la chambre, regrettant amèrement d’avoir pu croire qu’elle s’inquiétait un minimum pour moi. J’étais vraiment idiote.

FIN DU FLASHBACK

« LUIZIAAAAAAA !!!! » Finalement, notre relation c’était arrêté à cela, des cris et beaucoup d’ignorance… Ce n’était peut-être pas si mal en fin de compte… Ma sœur et moi sommes si différentes, elle est comme elle est, même si je regrette de ne pas pouvoir être aussi proche d’elle que je le voudrais… Au fond je suis peut-être folle mais je l’aime bien, elle reste ma sœur après tout…




Mon ange gardien, mon tout...

Il était arrivé à un moment où je ne m’y attendais pas et jamais je n’aurais cru un jour avoir une personne si formidable à mes côtés, encore moins dans cette famille que j’avais tant détesté. « Les enfants je vous présente Andrea, le jeune homme dont je vous avait parlé. » Andrea… Nous venions à peine d’être mis au courant sur l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille, au plus grand désarrois de ma sœur et pourtant, à peine avais-je croisé son regard que je l’avais déjà adopté. J’avais 14 ans lorsqu’il était arrivé et je l’avais immédiatement serré dans mes petits bras, comme si je savais déjà la relation qui allait nous lier. Les années avaient passées et rien n’avait changé entre nous, sauf peut-être cette impression grandissante de s’être trouvés mutuellement. J’avais trouvé en lui un ami, un confident, le frère que je n’avais jamais eu et surtout la personne la plus importante à mes yeux. Il aurait pu me demander de faire n’importe quoi pour lui, je l’aurais fait, les yeux fermés.
Lorsqu’il était parti de chez nos parents, j’avais eu le cœur en vrac et n’avait eu peur que d’une chose, de briser cette fameuse complicité en le voyant bien moins souvent. « Andrea, promets-moi que tu viendras me voir souvent… » Nous étions sur le pas de la porte, il était entouré de quelques valises, s’apprêtant à emménager dans l’appartement qu’il venait de se trouver. Il m’avait alors caressé doucement la joue puis c’était adressé moi avec cette fameuse voix douce qui m’était si rassurante. « Je te le promets Luizia, tu pourras même venir passer quelques jours chez moi de temps en temps, quand tu le voudras. » Il m’adressa un petit sourire, je lui souris à mon tour puis je le serrais dans mes bras, retenant mon émotion. « Je t’aime grand frère… » Il me serra dans ses bras avant de répondre doucement : « Moi aussi je t’aime petite sœur… » Voyant que je n’arrivait plus à contenir mon émotion, il fini par me tourner le dos et se diriger vers sa voiture, traînant ses bagages derrière lui. Quelques larmes coulèrent sur mes joues, il ne déménageait pas loin certes, mais il était extrêmement difficile pour moi de me dire que je ne verrais plus mon petit ange gardien tous les jours, celui qui me faisait si facilement retrouver le sourire lorsque j’avais l’impression que le monde s’écroulait autour de moi…
Finalement, cette séparation n’avait fait que nous renforcer, je passais beaucoup de temps chez lui et lui passait de temps en temps chez mes parents, puis chez moi lorsqu’à mon tour j’avais trouvé un appartement, non loin du sien.
Andrea était arrivé comme un ange tombé du ciel et jamais je n’aurais osé espérer avoir un frère comme lui. Aussi loin que mes souvenirs remontaient, jamais je ne m’étais disputée avec lui… Ou si, peut-être juste au sujet des garçons...



Dernière édition par Luiziana M. Volturi le Mer 21 Déc - 20:42, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 200
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : architecte et basketteur amateur.



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Dim 18 Déc - 21:36

LUIZIA I love you Mon ange, mon inspiration, ma muse Je te souhaite à nouveau la bienvenue parmi nous. Je sens que tu seras la parfaite compère pour mener la vie impossible à Cléo Si tu as la moindre question, n'hésite pas à envahir ma boite à mp (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 42
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Dim 18 Déc - 21:38

Merci mon petit chou I love you
Tu peux compter sur moi concernant Cleo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FDV ✑ Un peu de chagrin prouve beaucoup d’amour. Beaucoup de chagrin montre trop peu d’esprit.

avatar

✉ Lettres envoyés : 32
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Dim 18 Déc - 21:51

OMG ... WILLA C'EST LA FEMME DE MA VIE *tombe dans les pommes*
bienvenue même si j'ai pas fini ma fiche ! O.O -fallait que je le dise- x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 42
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Dim 18 Déc - 21:57

OMG Xavier ! Bon, je crois qu'on est sur la même longueur d'ondes...
Merci beaucoup ! I love you
Et ben.. ça va de soit... Je VEUX et j'EXIGE un lien de la mort qui tue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FDV ✑ Un peu de chagrin prouve beaucoup d’amour. Beaucoup de chagrin montre trop peu d’esprit.

avatar

✉ Lettres envoyés : 32
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Dim 18 Déc - 22:03

EVIDEMMENT ! J'te kidnappe si tu me le refuse de toute façon
Ralala ... WILLA n'empêche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDA ✿ ❝ girls run the world ❞

avatar

✉ Lettres envoyés : 317
✉ A Vérone depuis le : 16/06/2011
✉ Adresse : « en réflexion »
✉ Activité : « organisatrice de mariage »



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Dim 18 Déc - 22:06

WILLA
Excellent choix d'avatar I love you
Welcome & Good luck pour ta fiche
Une question? Un problème? Le staff est là pour toi

___________________________________________



yellow diamonds in the light and we're standing side by side as your shadow crosses mine what it takes to come alive it's the way I'm feeling I just can't deny but I've gotta let it go, we found love in a hopeless place ♦️ rihanna.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letters-to-juliet.forumgratuit.org

avatar

✉ Lettres envoyés : 42
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Dim 18 Déc - 22:09

Francesco : Promis si tu me kidnappes je n'essayerai pas de me sauver au contraire...
Bouh on flood c'est moche ! I love you

Iara : Dianna
Merci beaucoup et je n'hésiterai pas si besoin ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse ♣ Love me.

avatar

✉ Lettres envoyés : 96
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : Gérante d'une boutique de vêtements



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Dim 18 Déc - 22:44

Bienvenue & bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 152
✉ A Vérone depuis le : 11/12/2011
✉ Adresse : Appartement 131 via pallone
✉ Activité : Interne



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Dim 18 Déc - 22:50

Bienvenue parmi nous

___________________________________________


❝ MERRY CHRISTMAS AND HAPPY NEW YEAR ❞
When we finally kiss goodnight, how I'll hate going out in the storm! But if you'll really hold me tight, all the way home I'll be warm. The fire is slowly dying, and the deer was still good-bying, but as long as you love me so, Let It Snow! Let It Snow! Let It Snow!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CO-FONDA ✎ ❝ don't give up because you're loved ❞

avatar

✉ Lettres envoyés : 237
✉ A Vérone depuis le : 05/12/2011
✉ Adresse : underco
✉ Activité : libraire



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Lun 19 Déc - 11:55

Fransesco tu fou quoi là Suspect. Vilain mari un peine un jour qu'on est marié et toi tu fais des propositions à quelqu'un d'autre vilain garnement !
Bienvenue cependant à toi joli demoiselle en quête d'amour.
Bonne chance pour ta fiche.
Au moindre soucis n'hésite pas à venir à un membre du staff

___________________________________________

Dashing through the snow. On a one-horse open sleigh. Over the fields we go. Laughing all the way; Bells on bob-tail ring making spirits bright. What fun it is to ride and sing. A sleighing song tonight. Jingle bells, jingle bells, jingle all the way!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letters-to-juliet.forumgratuit.org/

avatar

✉ Lettres envoyés : 42
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Lun 19 Déc - 12:17

Merci à toutes les trois ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FDV ✑ Un peu de chagrin prouve beaucoup d’amour. Beaucoup de chagrin montre trop peu d’esprit.

avatar

✉ Lettres envoyés : 32
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Lun 19 Déc - 13:19

O. Azurra-Lia Salvatore a écrit:
Fransesco tu fou quoi là Suspect. Vilain mari un peine un jour qu'on est marié et toi tu fais des propositions à quelqu'un d'autre vilain garnement !

Repérer ... Suspect
J'ai dit que je la kidnapperais, pas que ce serait un beau voyage, ce kidnapping Cool POWA !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 107
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : Danseuse



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Lun 19 Déc - 17:00

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://its-my-life.forumgratuit.org/

avatar

✉ Lettres envoyés : 42
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Mar 20 Déc - 21:36

Ne vous disputez pas pour moi voyons, Francesco et moi ne faisons rien de mal de toute façon... Rolling Eyes
Oh oui kidnappe moi...
* out *

Merci Jade ! I love you


Dernière édition par Luiziana M. Volturi le Mer 21 Déc - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MATHEO ✖ 'cause your love is my life

avatar

✉ Lettres envoyés : 210
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011
✉ Activité : Avocat



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Mar 20 Déc - 23:33

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 113
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : Photographie



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Mer 21 Déc - 0:08

Willa Holland Et surtout essaye pas de me dévergonder comme ton frère
Bienvenue à toi, bonne chance pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 125
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Mer 21 Déc - 10:35

Welcome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 42
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Mer 21 Déc - 13:59

Merci à tous les trois !

Sasha : Nan t'inquiètes pas, je serai déjà trop occupée à me dévergonder toute seule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 200
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : architecte et basketteur amateur.



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Mer 21 Déc - 16:15

Luiziana M. Volturi a écrit:
Sasha : Nan t'inquiètes pas, je serai déjà trop occupée à me dévergonder toute seule

Hemm hemm ! Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 42
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Mer 21 Déc - 16:25

Je t'aime frérot ! I love you Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 42
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Mer 21 Déc - 20:46

Désolé pour le double post mais je pense avoir terminé Very Happy Même si c'est nul Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 200
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : architecte et basketteur amateur.



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Mer 21 Déc - 20:52

J'aime, j'approuve, j'adhère I love you Maintenant, place aux grands chefs ! (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 42
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   Mer 21 Déc - 20:55

Je t'aime toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Luizia | Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves, quoiqu'il en coûte...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LETTERS TO JULIET ::  :: Quai d’enregistrement :: Vous pouvez circuler !-