AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

✉ Lettres envoyés : 10
✉ A Vérone depuis le : 22/12/2011
✉ Activité : étudiant en médecine



MessageSujet: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Jeu 22 Déc - 15:14


luckaël julian dolce-conte

A Vérone, on le connait sous le nom de Luckaël Julian Dolce-Conte. Il a vu le jour à Vérone, le 27 octobre 1990, il est donc âgé(e) de 21 ans, et est donc italien. Même si cela ne se voit pas il est célibataire. Il habite depuis toujours à Vérone. Il poursuit des études de médecine. Selon les rumeurs on le voit souvent à la terasse d'un café entrain de manger du semifredo. On pourrait le décrire comme têtu, protecteur, possesif, impulsif, impatient, altruiste, courageux, souriant, attendrissant, déterminé et ambitieux., mais cependant il reste une personne adorable. Dans les ruelles de Vérone parfois on croit apercevoir Tyler Posey, mais ce n'est que lui.
Si tu étais un parfum: Je serais A Gentleman's Cologne de Chanel. C'était le parfum de mon père mais également le seul que j'ai jamais mis, c'est une sorte d'héritage qu'il m'a laissé et je ne me voit pas porter une autre eau de cologne.
Si tu étais une ville: Je serais Vérone, la belle Vérone, ville de mon enfance et de mes souvenirs. Je ne partirais d'ici pour rien au monde et ce même si lorsque j'étais gosse, je rêvais de faire le tour du monde, de tout voir, de tout découvrir.
Si tu étais une musique: Je serais sans doute Anyone else but you de Moldy Peaches parce que les paroles sont à la fois touchantes, enfantines et magnifiques. Pour moi, elle représente à merveille l'insousciance, l'enfance mais aussi l'amour, bien évidemment.
Si tu étais un film: Je serais Jeux d'enfants, sans aucune hésitation. Ce film a été un véritable coup de coeur, une révélation. On ne peut pas voir ce film sans s'émouvoir. C'est une des histoire d'amour les plus sincères et douces du cinéma français.
Si tu étais un plat: Je serais une pizza. Pourquoi ? Parce que j'en raffole et parce qu'une pizza est unique, ce n'est jamais la même, son aspect et son goût change sans arrêt. C'est un met dont les saveurs sont illimitées.
Si tu étais un élément climatique: Je serais le vent, un vent bien violent, bien destructif qui détruit tout sur son passage. Le vent est respectable, noble et puissant.

Tu es plutôt sucré ou salé: Aucun, j'aurais plutôt dit fruité. Je mange des fruits sans arrêt, je goûte à tout. J'vous promets, je pourrais faire la fameuse pub pour les gosses "Mangez cinq fruits et légumes par jour".
Tu es père fouettard ou père noël: J'suis père noël, quelle question ! Enfin.. Je crois qu'en chacun de nous se cache une part des deux personnages de la fin d'année.
Tu es plus fraise ou nutella: Vous me posez vraiment la question ? Fraise, évidemment comme je l'ai expliqué plus haut.
Tu es plus noël ou anniversaire: Anniversaire. Je déteste noël, c'est une fête horriblement commerciale et puis, depuis que notre père est partie, je trouve que cette fête a perdu tout son charme.
Tu es plus naturel(le) ou superficiel(le): Un peu des deux ou plutôt ni l'un ni l'autre. Je ne cherche pas vraiment à me catégoriser, j'suis comme je suis et si ça te plais pas, passe ton chemin, c'est ma devise.
Tu es plus poème ou équation: Equation. Je suis un grand mathematicien dans l'âme par contre, il ne faut pas me demander de vous écrire un roman ou une lettre d'amour.. Sauf si vous voulez vous débarassez de votre petite amie.

la tua lettera a Giulietta


Juliet, ma chère Juliet, héroîne des romantiques,
Si l'on m'avait dit qu'un jour je t'écrirais, je crois bien que j'aurais éclaté de rire et pourtant, je suis là, devant ce mur remplit de feuille de papier à t'écrire à mon tour. J'ai toujours cru que cet endroit était juste un lieu touristique parmi tant d'autres, je passais devant sans même m'y arrêter. Et pourtant, il y a deux jours, une jeune fille a retenu mon attention, elle n'avait pas encore seize ans et semblait mettre son coeur entre tes mains. Tu étais son dernier espoir, son étincelle de vie. Alors, j'ai décidé de venir, de livrer mon coeur sur un plateau d'argent, à mon tour. Je n'ai jamais été un grand sentimental, surtout pas après la mort de mon père. Et pourtant.. Il y a Pommy. Pommy.. Je l'aime, ça c'est certain. La véritable question est : de quelle façon ? Elle représente tout ce que j'ai toujours voulu à elle toute seule et pourtant.. Je ne dois pas céder, pas avant qu'elle cède. Je ne peux pas me permettre de lui dévoiler mes sentiments sans être d'abord certain des siens à mon égard. Il y a quelques jours, j'ai failli l'embrasser, comme si c'était naturel, comme si c'était la suite de notre histoire mais elle a gentillement mis fin à notre complicité du moment avant que mes lèvres n’effleurent les siennes. Je ne sais plus quoi faire, je ne sais plus quoi penser, je ne sais plus quoi ressentir. Aide-moi, Juliet, tu es mon dernier espoir, ma dernière chance d'y voir clair dans notre petit jeu. Je ne suis pas certain que l'amour soit le meilleur remède à nos maux, j'ai bien peur qu'il ne soit qu'un poison, qu'une drogue, qu'une addiction.
Luckaël Dolce-Conte.

almostalways|| manon

AGE: 19 ans PRESENCE: 5j/7j COMMENT AS TU CONNU LE FORUM: j'suis votre Andrea, les nuloss' COMMENT LE TROUVES-TU: horrible, c'est pour ça que j'veux un dc (a) POURQUOI CET AVATAR: parce que ce scénario est une petite merveille. DERNIER PETIT MOT: I LOVE YOU


Dernière édition par Luckaël J. Dolce-Conte le Ven 23 Déc - 11:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 10
✉ A Vérone depuis le : 22/12/2011
✉ Activité : étudiant en médecine



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Jeu 22 Déc - 15:14


L'enfance trouve son paradis dans l'instant. Elle ne demande pas du bonheur. Elle est le bonheur.


17 avril 1995, point de vue de Cleoffee.
« M 'maaan ! Je peux aller chez Lulu ? » « Si tu veux, ma chérie, mais n'oublies pas de rentrer pour le dîner. » « Promis ! » Sans attendre plus longtemps, je sortis de la maison et dévalais mon jardin jusqu'à arriver devant la maison de mes voisins. Je sonnai et Ingrid Dolce-Conte ne fut pas surprise de me voir, elle me fit entrer en me demandant comment allait ma mère et en me proposant des oreo. Ingrid était la meilleure amie de ma mère et sa fille était devenue la mienne. Rapidement, la petite brune vint d'ailleurs me chercher pour m'emmener dans sa chambre où on commençait à jouer aux poupées. « Tu sais, Cleofee, quand on sera grandes, on ne se perdra jamais ! On sera toujours meilleures amies, comme nos mamans. Et puis, toi, tu te marieras avec Lucka' comme ça se sera plus facile puis je serais la tatie de votre bébé. » « Beuurk ! J'veux pas me marier avec Luckaël, c'est mon copain. » « Ben justement, vous serez amis et amoureux, c'est chouette, je trouve. » Alors que l'on était en pleine discussion de petites filles, le fameux Luckaël débarqua en bousculant tout sur son passage. Il portait une cape de Superman et ses pantoufles Snoopy. « Super Lucka' à la rescousse ! » En faisant irruption dans la chambre, il avait renversé la maison de poupées de Ludvina qui le regardait avec des yeux remplis de colère alors que moi, je rigolais. « SuperNuloss' ouais ! Regarde ce que t'as fait à ma maison. » Riant, ma meilleure amie poussa alors son frère sur son lit avant que celui-ci ne se mette à la chatouiller. Soudain, ils se stoppèrent net et me regardèrent avec des yeux pleins de malice qui ne présageaient rien de bon. Sans que je m'y attente, ils me sautèrent dessus et commencèrent à me chatouiller. Je gesticulais dans tous les sens en riant, essayant de leur dire d'arrêter : « Stop ! Sinon, j'suis plus votre copine pour la vie ! » On était jeunes et insouciants à cette époque, rien ne pouvait nous atteindre, jusqu'à ce que le père de mes amis meure, là, ce fut le début du cauchemar.



Les gens sont libres, et l’attachement est une absurdité, une incitation à la douleur.



24 décembre 2005, point de vue de Luckaël.
Aujourd'hui, c'est la veille de noël et comme chaque année depuis que mon père nous avait quittés, on fêtait ça chez les Zola avec ma mère et ma soeur. Je trouvais ça tellement mal venu de fêter noël, c'est censé être une fête de famille, mon père est censé être avec nous. Néanmoins, je fis quand même l'effort de m'apprêter et de m'y rendre, je devais le faire pour Ludvina et maman. Une fois arrivée devant la porte, ma soeur toqua et quelques secondes plus tard, Cleofee venait nous ouvrir. Elle était vraiment ravissante, comme toujours, l'adolescence lui allait bien. Elle nous fit entrer avec un grand sourire, elle avait toujours aimé noël depuis qu'elle était môme. On s'entendait d'ailleurs plutôt bien à l'époque mais maintenant.. Je ne veux plus m'attacher, lorsqu'on s'attache, on souffre, systématiquement. « Et ben, Cleo, t'es super canon ! Le mec du bar doit passer où quoi ? » La jolie brune tira une langue à ma soeur avant de prendre nos manteaux et de nous amener au salon. C'était qui ce fameux "mec du bar" ? Cleofee n'était pas du genre à sauter sur tout ce qui bouge et le fait que ma soeur en parle voulait dire beaucoup de choses : ce mec plaisait à Cleo. Alors que mon regard croisait celui de notre hôte, je croisai les bras et détournai les yeux. Ce mec ne me plaisait pas alors que je ne l'avais jamais rencontré. J'avais beau repoussé mes sentiments étaient toujours présents, elle était comme ma soeur et je me méfiais des mecs qui tournais autour d'elle comme de ceux qui tournent autour de Ludvina. Soudain les Zola arrivèrent, je leur souris alors et les remerciai pour leur accueil, jouant les garçon modèle. Façade. De toute la soirée, je ne jetai pas un seul regard à Cleofee, j'avais décidé de l'ignorer depuis bien trop longtemps que pour me laisser guider par mes émotions, ce n'était qu'une fille, une fille parmi dans d'autres.



L'idéal de l'amitié c'est de se sentir un et de rester deux.


1 juillet 2006, point de vue de Luckaël.
Comme à chaque début de vacances depuis plus de dix ans, j'attendais dans ce grand aéroport que l'avion en provenance de Londres arrive. Pour la première fois, j'étais venu seul, ma mère avait trouvé que j'étais en âge d'aller retrouver Pommy de moi-même. Pommy ? C'est ma meilleure amie, on ne se voit pas très souvent, seulement pendant les vacances, mais avec elle, c'est particulier. Je ne me suis jamais senti aussi en phase avec quelqu'un, tout est naturel lorsqu'on est ensemble, notre complicité est d'un naturel affolant. Lorsque j'entendis finalement l'hôtesse annoncer l'arrivée de l'avion de mon amie, je me levais sans me presser, il faut bien la faire languir un peu, depuis le temps que je me languis d'elle, moi ! Je finis par l'apercevoir qui cherchait ses bagages sur le grand tapis, n'hésitant pas à pousser les autres pour attraper ses valises. Quand elle se retourna avec ses deux gros sacs en main, elle m'aperçut enfin et avant même que je n'esquisse un sourire, elle lâcha tout pour venir courir vers moi. Je l'attrapai au vol et la serrai contre moi, c'était fou ce qu'elle avait pu me manquer. Une chose était certaine, j'allais profiter de ces deux mois avec elle. On finit par se détacher l'un de l'autre pour se scruter en souriant. « Faut que t'arrêtes de pousser ma pomme, sinon, tu finiras par me rattraper. » « Arrête de te foutre de moi. » « Je ne t'ai pas vue pendant dix mois, il faut bien que je me rattrape. » Elle me lança son faux regard foudroyant qui me fait aussi peur que celui d'un bébé panda avant que l'on aille rechercher ses bagages. « Tu veux pas qu'on aille boire un verre avant d'aller déposer tout ça chez ma grand-mère ? » J'acquiesçai et on se dirigea vers un petit café situé dans l'aéroport. Elle semblait me cacher quelque chose que je ne parvenais pas à déchiffrer dans ses gestes. Habituellement, je pouvais deviner ses pensées rien qu'en la regardant mais là, c'était le vide total. « Tu sais, Luck', il faut que je te dise un truc.. » Attention, on y est ! Je m'attendais au pire, du genre "j'suis enceinte" ou "je ne reste qu'une semaine" mais les paroles qui allaient suivre allaient rapidement me rassurer. « Je pars plus. On a décidé de s'installer à Vérone. Pour un bon petit bout de temps. » « T'es sérieuse ? » J'avais presque crié cette phrase tellement j'étais ébahi. Ma meilleure amie, dans ma ville, dans mon lycée, dans ma vie.. C'était parfait, cette journée était parfaite, cette nouvelle était parfaite.



Nulle amie ne vaut une soeur.


21 juin 2008, point de vue de Luckaël.
« Lulu ! » Non mais celle-là, je vous jure, elle n'entend jamais rien ! « Ludvina ! » Aucune réponse. « Ludvina Calypso Dolce-Conte ! » Non mais c'est pas possible, elle le fait exprès ! Montant les escaliers quatre à quatre, je me dirigeai vers la chambre de ma soeur et compris rapidement pourquoi elle ne m'entendait pas : sa fichu musique. Sans même toquer à la porte (remarquer, ça n'aurait servi à rien), j'entrai dans la pièce et aperçut ma cadette occupée à danser comme une folle sur son lit, sautant dans tous les sens. C'était du Ludvina tout cracher ça. Lorsqu'elle se rendit compte que j'étais là, elle ne coupa pas le son comme on aurait pu l'espérer, non. Au lieu de ça, elle vint vers moi, attrapa mes mains et commença à me faire danser. Une soeur comme celle-là, on en trouve pas deux sur terre, ça, je peux vous l'affirmer. En temps normal, j'aurais continué à danser avec elle, je l'aurais jeté sur son lit, j'aurais chanté à tue tête mais pas aujourd'hui, j'avais une nouvelle bien plus importante. Je coupais donc sa chaine hifi et, comme il fallait s'y attendre, mademoiselle protesta. « Lucka, tu fais chier ! J'étais en plein dedans-là, Beyoncé était prête à faire une dépression. » Je ris légèrement avant de lever les yeux au ciel. « T'as plutôt intérêt à ce que ce soit super over mega important ! » Sans répondre, je levais alors le document que j'avais retiré de son enveloppe il y a quelques minutes et je vis la tête de ma soeur changer directement. « Oh putain, ne me dis pas que c'est ce que je crois ! » « Et si, petite soeur ! » « Mon frère va aller à l'univ! Mon frère va devenir médecin ! Mon frère va sauver des gens ! Mon frère serait un docteur m'amour version jeune. ! Mon frère.. Pfiou ! Ce que je suis fière de toi ! » Elle sauta alors dans mes bras avant de me serrer comme si sa vie en dépendait. Si j'avais fait tout ça, si je m'étais surpassé, c'était en grande partie grâce et pour elle..



La vérité, c'est que, sans toi, je ne sais pas comment j'aurais survécu..


20 juillet 2011, point de vue de Cleofee.
C'est parti, je vais avoir ma greffe, on va me sauver la vie et pourtant, j'ai une peur bleue, il paraît que c'est normal. Mon père est là, ma mère est là et tout devrait se dérouler parfaitement. Ludvina aurait voulu venir mais elle avait quelque chose d'important à faire. Mon père était occupé à faire les cent pas dans la chambre alors que ma mère me caressait les cheveux comme pour se calmer. Soudain, l'infirmière vint me chercher pour m'emmener au bloc opératoire. J'embrassai mes parents et on me conduit jusque la fameuse salle, soudain, j'aperçus une tignasse brune que je connaissais trop bien. J'aurais voulu appeler ma meilleure amie mais l'infirmière m'amena rapidement plus loin. J'eus droit à l'anesthésie, j'ai compté jusqu'à sept et puis, je me suis endormie. Quelques heures plus tard, je me suis réveillée dans ma chambre, j'avais l'impression de n'avoir rien vécu, peut-être que mon donneur s'était fait la malle, qui sait. Je soulevais le drap et remarquai rapidement un bandage sur ma cicatrice. Je levai alors les yeux pour regarder si mes parents étaient là mais la seule personne que je vis fut Luckaël. Je grimaçai avant d'essayer de me redresser, en vain. Il était dans une chaise roulante et portait une blouse de l'hôpital. Qu'est-ce qu'il pouvait bien faire ici ? « Tu.. Qu'est-ce que tu fiches ici ? » Il ne me répondit pas et se contenta de sourire. « Lucka.. » « Qui j'allais bien pouvoir emmerder si tu crevais, hein ? » Cette fois-ci, se fut à mon tour de sourire, je m'apprêtais à répliquer lorsque la porte s'ouvrit sur un chirurgien à la tignasse bronze. Ce dernier vint vers moi et me sourit. « L'opération s'est déroulé à merveille, vous pouvez remercier votre ami. » Il enleva mon pansement pour regarder ma cicatrice alors que je cherchais Luckaël du regard, il était près de la porte. « Luck' ! » « Ne me remercies pas, Cléo, prends juste soin de mon rein. » Il partit alors, me laissant avec mon médecin.



Je sais que tu en avais envie autant que moi alors.. Pourquoi ?


21 novembre 2011, point de vue de Luckaël.
« Ahhhh ! » Je ris légèrement en voyant ma meilleure amie enfouir son visage dans mon cou pour ne plus voir la scène de crime qui se déroulait de l'autre côté de l'écran. Je n'avais jamais compris les filles pour ce genre de truc, elles veulent absolument voir des films d'horreur et elles passent la moitié du temps les yeux cachés derrière leurs mains. Enfin.. Là, je devais bien avouer que c'était un peu de ma faute, c'est moi qui avais insisté pour regarder ce film. « Pommy, c'est bon, ce n'est qu'un film, n'en fais pas un drame ! » « Ouais ben on voit bien que ce n'est pas toi qui vas faire des cauchemars cette nuit. » « J'ai compris, la prochaine fois on regardera ton truc à l'eau de rose. » Elle souleva alors sa tête et me regarda avec ses yeux tout suppliants auxquels je ne pouvais résister. « Promis ? » « Promis.. » Je remis une de ses mèches de cheveux en place avant que mon pouce ne s'attarde sur sa joue. C'est fou ce qu'elle pouvait être belle, ce n'est pas permis d'être aussi jolie quand on est la meilleure amie d'un mec. Non, ça ne devrait pas être permis. Je lui souris tendrement avant d'attraper une mèche de ses cheveux et de jouer avec, mes pupilles ne quittant pas les siennes. J'avais une envie folle de l'embrasser, le désir était tellement puissant que mon visage se rapprochait du sien sans même que je ne m'en rende compte mais alors que nos lèvres allaient s'effleurer, elle recula brusquement. « Je.. J'vais nous rechercher à boire ! » Et la voilà qui était repartie dans la cuisine en me laissant en plan, comme un con, avec le coeur aux bouts des lèvres. Ce que je peux être idiot !



Si tu veux savoir si quelqu'un t'aime, fais-toi aimer de quelqu'un d'autre.


2 décembre 2011, point de vue de Luckaël.
Depuis l'opération des vacances dernières, les tensions s'étaient apaisées entre Cleofee et moi. Je crois qu'en apprenant qu'elle risquait de mourir, je me suis rendu compte de l'importance qu'elle avait à mes yeux. C'est simple : je ne conçois pas la vie sans elle, ni sans Ludvina, ni sans ma mère, ni sans Pommy. Cleo fait partie de ce cercle resclin de personnes pour lesquelles je donnerais tout. Tout était redevenu comme avant entre nous, comme si rien ne s'était passé : on se chamaillait, s'engueulerait et se calinait comme auparavant. Notre trio était enfin recomposé et c'est pour cela que je ne pouvais parler de mon problème qu'à elle deux. Je profitais donc que Cléo fût à la maison pour aller les rejoindre dans la chambre de Ludvina. Une fois à l'intérieur, je me laissais tomber sur le lit de ma soeur, observant le plafond. « Vas-y, déballe. » « Je.. J'crois que je suis amoureux. » Le premier réflexe de ma charmante soeur fut d'éclater de rire, comme si c'était drôle, j'aimerais bien la voir à ma place. « Lulu, il est sérieux ! » Ma soeur se stoppa net pour m'observer avec de grands yeux ronds. « Ah ouais ? Et qui est l'heureuse élue ? » « Qui est l'heureuse élue, mais tu te fous de moi ? C'est Pommy, qui veux-tu que ce soit d'autres ? » Alors, ça se voyait tant que ça ? Les questions tourbillonnaient dans ma tête et le regard ébahi de ma soeur ne m'aidait pas à y voir plus clair, je n'aurais pas dû lui dire.. « Mais tu l'aimes.. D'amour ? » « Mais bien sûr qu'il l'aime d'amour, de quoi peut-on aimer d'autre ? » « Je sais pas vraiment, en fait.. C'est un peu confus. Depuis qu'on a failli s'embrasser, je.. » « Attends ! Vous avez failli vous embrasser ? » Je lançais un regard qui voulait tout dire à ma soeur alors que Cleofee venait près de moi et caressait mon dos. « On va trouver une solution, t'inquiète pas. » On resta un moment comme ça, à se regarder tous dans le blanc des yeux lorsque Ludvina eut une illumination. « Je sais ! Tu vas sortir avec Cléo ! » « Quoi ? » « Ben oui, c'est le seul moyen de vérifier ses sentiments envers lui. Ne dites-on pas que la jalousie est la plus belle preuve d'amour ? » Quand Ludvina a une idée, il ne vaut mieux pas essayer de la contester. De plus, c'est vrai que ça pouvait peut-être m'aider à comprendre Pommy. Seulement, il ne faudrait pas que je m'y perde, avec l'une comme avec l'autre. Amour, amitié, jalousie.. Me voilà !


Dernière édition par Luckaël J. Dolce-Conte le Ven 23 Déc - 11:12, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDA ✿ ❝ girls run the world ❞

avatar

✉ Lettres envoyés : 166
✉ A Vérone depuis le : 15/12/2011
✉ Adresse : « en réflexion »
✉ Activité : « étudiante en journalisme »



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Jeu 22 Déc - 15:21

OUHOU !!!! MON LUCKAEL !!!! :niark: :poire:
Welcome back I love you

___________________________________________


ϟ Le soleil de tes yeux illumine ma journée. La douceur de tes mots appaisent ma peine.Un jour je le sais tu seras l'homme que j'épouserai. Mais pour le moment je préfère attendre encore un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 10
✉ A Vérone depuis le : 22/12/2011
✉ Activité : étudiant en médecine



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Jeu 22 Déc - 15:27

Tant de smiley pour moi tout seul, la classe Merci, ma pomme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDA ✿ ❝ girls run the world ❞

avatar

✉ Lettres envoyés : 166
✉ A Vérone depuis le : 15/12/2011
✉ Adresse : « en réflexion »
✉ Activité : « étudiante en journalisme »



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Jeu 22 Déc - 15:31

Bah oui c'est pour toi

___________________________________________


ϟ Le soleil de tes yeux illumine ma journée. La douceur de tes mots appaisent ma peine.Un jour je le sais tu seras l'homme que j'épouserai. Mais pour le moment je préfère attendre encore un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MATHEO ✖ 'cause your love is my life

avatar

✉ Lettres envoyés : 210
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011
✉ Activité : Avocat



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Jeu 22 Déc - 16:52

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 10
✉ A Vérone depuis le : 22/12/2011
✉ Activité : étudiant en médecine



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Jeu 22 Déc - 17:03

Merci Matheo (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 32
✉ A Vérone depuis le : 19/12/2011
✉ Activité : Voix d'aéroport, doubleuse de telenovelas/Thanatopractrice



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Jeu 22 Déc - 17:07

WELCOME HERE mon Lucke !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 10
✉ A Vérone depuis le : 22/12/2011
✉ Activité : étudiant en médecine



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Jeu 22 Déc - 17:36

Merci ma Mila I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 125
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Jeu 22 Déc - 18:00

-re- Welcome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 10
✉ A Vérone depuis le : 22/12/2011
✉ Activité : étudiant en médecine



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Jeu 22 Déc - 18:03

Merci Ana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OKSANA ▬ L'amour est compliqué mais il vaut la peine d'être vécu.

avatar

✉ Lettres envoyés : 73
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Jeu 22 Déc - 21:08

Tyler *bave*
Bienvenue et très bon choix d'avatar I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 10
✉ A Vérone depuis le : 22/12/2011
✉ Activité : étudiant en médecine



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Jeu 22 Déc - 21:24

Merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 107
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : Danseuse



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Jeu 22 Déc - 22:00

Tyler

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://its-my-life.forumgratuit.org/

avatar

✉ Lettres envoyés : 10
✉ A Vérone depuis le : 22/12/2011
✉ Activité : étudiant en médecine



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Ven 23 Déc - 11:13

Merci

Je pense avoir terminé ma fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✿ ❝ Hamster sans coeur et doté d'un fouet !❞

avatar

✉ Lettres envoyés : 243
✉ A Vérone depuis le : 16/06/2011
✉ Adresse : Manhattan ? Rome ? Paris ? Tu veux une carte ?
✉ Activité : Protection de témoin ! Ouais flic sous couverture si tu préfères !



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Ven 23 Déc - 12:21

Pommy sera là en fin de soirée et je pense que c'est celle qui devrait te valider vu que tu es son scénario !


Re-Bienvenue dans tout les cas !

___________________________________________

Please give me a chance...

« Ici, je veux fixer mon éternelle demeure et soustraire aux jougs d’adverses étoiles et cette chair lasse du monde. Mes yeux, un dernier regard. Mes bras, une dernière étreinte. Vous, lèvres, porte de l’âme humaine, sceller d’un baiser légitime votre éternel pacte avec le sépulcre. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 10
✉ A Vérone depuis le : 22/12/2011
✉ Activité : étudiant en médecine



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Ven 23 Déc - 12:27

Yeep, elle m'a prévenu qu'elle ne serait pas là de la journée (:

Merci en tout cas I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CO-FONDA ✎ ❝ don't give up because you're loved ❞

avatar

✉ Lettres envoyés : 237
✉ A Vérone depuis le : 05/12/2011
✉ Adresse : underco
✉ Activité : libraire



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   Mer 28 Déc - 15:54

Pardon du retard mon chou avec les fêtes j'ai un peu perdu la notion de l'heure, et Pommy est sur la route aujourd'hui donc je te valide en son nom car elle adore ta fiche :).

❝ Yes you did it ❞

Comme tu as pû le comprendre tu es validé(e) ! Cependant après validation, il y a plusieurs choses à faire, qui sont les suivant :

♦️ Tu peux te créer une fiche de lien ici pour que les membres le souhaitant puissent te demander des liens avec ton personnage, ainsi que de te créer une fiche pour répertorier tous tes rps et pour que d'autres membres puissent te demander des rps éventuellement, ici .

♦️ N'oublie surtout pas de recenser ton avatar ici et si tu as créé des scénarios ou que tu as l'intention d'en créer et que tu ne veux pas que l'on te vole l'avatar alors recenses tes scénarios ici .

♦️ Pour que tout le monde puisse savoir où ton personnage habite et quel métier fait-il, recenses ton emploi ici, si il n'y a pas le lieu que tu souhaites ainsi que l'emploi souhaité n'hésite pas à faire une demande ici, et va choisir une habitation ici .

♦️ Pour embellir ton profil, n'hésite pas à faire une demande de rang ici .

♦️ Pour mieux en savoir sur la ville, il y a une description ici .

♦️ Un évènement a été mis en place, donc merci de le prendre en compte dans certains de vos rps et surtout n'hésitez pas à donner vos avis à la suite du sujet qui se trouve ici .

♦️ Mais le plus important sur LTJ est de ... S'AMUSER !!! Alors encore une fois bienvenue parmi les fous du forum

___________________________________________

Dashing through the snow. On a one-horse open sleigh. Over the fields we go. Laughing all the way; Bells on bob-tail ring making spirits bright. What fun it is to ride and sing. A sleighing song tonight. Jingle bells, jingle bells, jingle all the way!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letters-to-juliet.forumgratuit.org/


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

LUCKAËL ღ « Il est encore temps de reculer, vite, parce qu'après, il sera trop tard, et moi je vais t'aimer très fort.. Et tu me connais, je deviens très pénible dans ces cas-là. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [DC]Le temps passe si vite ! ♥ Elliot
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith
» Chambre de Nina et Marina - Une autre personne veut nous rejoindre ? :)
» L'éphéméride de notre vie...
» Souvenirs et amour fraternel [ ft. Mathis de Fontanges ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LETTERS TO JULIET ::  :: Quai d’enregistrement :: Vous pouvez circuler !-