AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M) ROBERT PATTINSON ✎ i was yours. but now you're gone.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
raffaéla ✎. you're the devil in disguise honey.

avatar

✉ Lettres envoyés : 55
✉ A Vérone depuis le : 20/12/2011
✉ Activité : interne.



MessageSujet: (M) ROBERT PATTINSON ✎ i was yours. but now you're gone.   Ven 23 Déc - 16:17


violent midnight ✉✉ featuring. robert pattinson
ezra prénom² moretti
❝ au choix ❞



who is He/She ?

NOM: Moretti ; PRENOM(S): Lorenzo ; AGE: 25 ans ; DATE ET LIEU DE NAISSANCE: au choix, à Milan ; NATIONALITE: italienne ; SITUATION: célibataire ; ETUDES/METIER: dealer & homme d'affaire ; CARACTERE: ambitieux, instable, moqueur, doux, perdu, dragueur, violent.
lost in a february song

— Lorenzo est le fils unique d’une famille bourgeoise. Il n’a pas eut de parents présents, sa mère était photographe et voyageait beaucoup et son père est un homme d’affaire très important dans le monde politique. Il a perdu sa mère quand il avait neuf ans mais n’a jamais ressenti ce manque. Il a toujours considéré sa nourrice comme sa véritable mère.
— Lorenzo tient son côté bagarreur de son lycée ; entouré de tous ces fils à papa, comme lui, il s’est rebellé et a enchainé les renvois et les heures de colles. Dans sa dernière année il a commencé à dealer à ses amis, pour l’adrénaline, jusqu’à ne plus pouvoir s’arrêter.
— De nature solitaire, il se confie rarement, et ne partage jamais son passé. Il est très méfiant mais pour casser son image d’asociale, il séduit beaucoup et sait jouer de son physique.
— Le métier est libre mais ce serait plutôt hors des affaires, vu que Lorenzo voue une haine profonde à son père, et veut être différent de lui en tous points.
— Il n’a eut que deux histoires sérieuses ; une à dix-sept ans avec une femme plus âgée et l’autre avec Raffaéla. Le reste n’était pas important.
— il est atteint d’un gliome, et a été pris en charge par le service médical de Raffaéla il y a deux ans. il est aujourd’hui guéris.


don't give up because you're loved

❝ you were my patient, i was your muse. ❞

Lorenzo et Raffaéla se sont recontrés il y a plus de deux ans. Il était à l’hôpital pour un gliome et elle était chargé de ce cas en tant qu’interne de première année. Ils ont entretenu une relation amoureuse pendant le temps de son traitement avant qu’il ne la quitte à sa sortie de l’hôpital sans explications.


« Chargez les palettes à 200 ! On dégage. » Une première décharge. Une ligne droite. Pas de pouls. « On dégage ! » Une deuxième décharge, un pic, une ligne droite. Pas de pouls. Abandonnant les palettes à l’infirmière, Raffaéla se mit à califourchon sur le ventre d’Ezra, commençant le massage cardiaque. A la fac, on vous apprend beaucoup de choses. Comment scalpé droit, comment clampé, mais pas comment sauver un patient. « Reviens Ez’. Reviens. » Deux pics, une nouvelle ligne droite. La jeune interne devenait plus pressante, alors qu’un autre ballonnait le patient tout en cherchant un pouls. Une larme coula sur la joue d’Éla, alors qu’elle s’acharnait sur la poitrine de son amant. « Ca fait 20 minutes Dr Volturi... » « On continue ! » Le chirurgien chargé du cas entra en trombe dans la salle, demandant les constante de son patient. Un nouveau pic, un deuxième, puis une ligne droite. « Ça suffit, on arrête. Dorcteur Volturi. » Un, deux, trois, quatre. Un coup de poing vers le coeur. Un pic plus haut, suivit d’un deuxième régulier, et d’un troisième. « J’ai un pouls. » Raffaéla descendit de la civière, volontairement écartée par les médecins alors qu’il emmenait Ezra au bloc.
Elle l’avait rencontré il y avait quatre mois de cela. Un patient intéressant pour la médecine, étonnamment jeune pour une tumeur si rare. Elle était chargée de lui pendant tout ce temps. Il la faisait rire, pleurer ; jusqu’à ce soir-là, lors de la troisième opération, lorsqu’il l’avait embrassé aussi tendrement qu’on le pouvait. Il lui avait dit de ne pas s’en faire pour elle, deux heures plus tôt. Qu’il survivrait, et qu’il reviendrait. Mais il avait fait un arrêt, sûrement un caillot. « Ils ont tout enlevé Éla. Il est en salle de réveil maintenant. »


deux semaines plus tard ;;
Elle avait mis sa plus belle robe. Une robe bleu nuit, brodée de dentelle noire, celle que les filles mettaient seulement pour de grandes occasions. Elle traversa le hall de l’hôpital fièrement, gratifiant d’un sourire les collègues qui la saluait. Elle prit l’ascenseur et appuya sur le bouton trois, avant de replacer une mèche de cheveux qui s’était échappée de son chignon. Ce soir-là était un soir qu’elle avait attendu de longs mois durant. Il était sauvé. Il sortait ce soir de sa chambre, et n’y retournait pas pour longtemps. Elle avait risqué son emploi pour eux, mais tout cela lui paraissait bien loin maintenant. Arrivée à la chambre 304, elle poussa la porte et le trouva assis sur le lit, entrain de fermer son sac définitivement. « Tu n’es pas prêt ? J’ai dit à ma mère qu’on serait là à vingt heures, tu te rappelles ? » Bien sûr qu’il l’était. Mais pas pour ce soir. Le costume qu’elle lui avait apporté deux jours plus tôt trônait encore sur la chaise. Ils avaient rendez-vous chez elle, pour être présenté à ses parents. Il avait jugé qu’ils étaient en couple depuis assez longtemps pour pouvoir rencontrer les Volturi. Elle avait accepté sans chercher à comprendre, et avait organiser ça pour sa sortie. Mais il n’était pas habillé, et ne semblait pas surpris qu’elle lui pose la question du pourquoi. « Je peux pas. » Elle se retourna, son large sourire s’effaçant peu à peu. « Quoi ? Mais c’est toi qui voulait... » « Je sais, mais je peux pas. » Il avait ce ton ferme qu’elle n’aimait pas, comme si une discussion n’était pas possible. « D’accord, je vais annuler et on remettra ça à plus tard. » Lui tournant le dos, elle vérifia qu’il n’avait rien oublié dans les tiroirs, avant de prendre son manteau pour le lui tendre, visiblement en colère. Il prit le manteau sans bronché, avant de l’enfiler et de prendre son sac. Alors qu’elle se dirigeait vers la porte, il lui attrapa le poignet et la fit se retourner vers lui. « Mon avion décolle à vingt-deux heures. Je retourne à Milan... » Elle le regarda sans comprendre. « Seul. » Il passa son pouce sur la joue de la brune, avant de lui déposer un baiser sur son front. « Je suis désolé. Je t’aime. Mais je suis pas prêt pour tout ça. » « Tu me quittes ?! » Elle se dégagea de son emprise, et alors qu’il essayait de se justifier, sa main vola. Son regard devenait brillant alors que les larmes montaient. Il se contenta de la regarder, avant de passer auprès d’elle pour sortir de la chambre.
Elle avait prit sa voiture, inspirant longuement pour faire passer l’envie de pleurer, et roula jusqu’à chez elle. Les lumières étaient toutes allumées, et elle traversa l’allée, ses jambes flageolants sous son poids. En ouvrant la porte, elle trouva ses parents avec une coupe de champagne, sa soeur assise dans le canapé avec Andrea, visiblement ennuyé d’être là, et Mischa. « Alors chérie, où est ton ami ? » « Il ne viendra pas. » Une remarque d’Andréa se fit entendre, mais elle n’écouta pas. Elle attrapa la bouteille de vin posée sur la table, et partit d’un pas lourd dans sa chambre, suivit par sa meilleure amie.




Dernière édition par Raffaéla-Daìsy Volturi le Ven 23 Déc - 19:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raffaéla ✎. you're the devil in disguise honey.

avatar

✉ Lettres envoyés : 55
✉ A Vérone depuis le : 20/12/2011
✉ Activité : interne.



MessageSujet: Re: (M) ROBERT PATTINSON ✎ i was yours. but now you're gone.   Ven 23 Déc - 16:17

BONJOUR A TOI QUI LIT CE SCENA


déjà, merci d’être arrivé jusque là, j’avoue que je me suis lâché sur le lien, j’ai fait un peu long Sans faire dans l’original, j’espère évidemment quelqu’un de motivé, de présent sans pour autant être forcément là 24/24h j’attend aussi un bon niveau de rp pour que le lien soit travaillé à fond (je fais généralement dans les 800/1500 mots) à part ça, les prénoms sont modifiables, je trouvais juste qu’Ezra était pas mal et faisait assez italien sinon l’avatar est modifiable même si je voyais bien Robert pour Ezra je pensais sinon à Hayden Christensen, Andrew Garfield ou Chace Crawford :niark: à vous de voir

et enfin, celui qui prendra mon scénario aura le droit à une fontaine de chocolat, et on fera des balades en bateau dessus, et puis on deviendra obèses Arrow




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M) ROBERT PATTINSON ✎ i was yours. but now you're gone.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M) ROBERT PATTINSON ✾ You played me like a fantasy... you ruined me
» Rho Kappa ρκ 4/4
» (m) robert pattinson - loup-garou
» Robert McNamara, artisan de la mise au pas des peuples
» ROBERT MANUEL : NOUVELLES REVELATIONS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LETTERS TO JULIET ::  :: Le passeport de votre ami ?-