AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles...glaciales ? ♦ [Pv Ana-Liza&Lorenzo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

✉ Lettres envoyés : 30
✉ A Vérone depuis le : 25/12/2011



MessageSujet: Retrouvailles...glaciales ? ♦ [Pv Ana-Liza&Lorenzo]   Jeu 29 Déc - 21:32


Lorenzo était dans la via albere du quartier Piazza Cittedella, ce quartier était surtout réputé pour tous les commerces florissants, c'est ici que sa soeur habitait. Il l'avait enfin su aujourd'hui, sa grand-mère ayant enfin vendu la mèche, il ne savait pas pourquoi mais sa relation avec sa soeur était tendue depuis quelques temps, il l'avait déjà senti en prison, mais depuis qu'il était sorti il n'avait pas de nouvelles... Peut être qu'elle ne savait pas qu'il était sorti ? Mais cela était impossible, sa grand-mère lui a forcément dit, elle aurait été trop heureuse pour lui cacher... Il marchait dans la rue tout en cherchant l'appartement, cela faisait tellement longtemps qu'il était en prison qu'il pensait qu'il n'arriverait jamais à se retrouver, mais les vieux réflexes reviennent vite !

Plus il avançait, et plus il voyait les regards des gens sur lui, il ne savait pas si c'était parce qu'ils savaient qu'il était allé en prison, il devenait vraiment paranoïaque ! Et puis, il pensait aux retrouvailles avec sa petite soeur... Comment devait il faire ? La prendre dans ses bras ? Lui faire la bise ? Non, il n'allait quand même pas lui serrer la main comme à une simple étrangère, il l'aimait trop pour ça ! Et puis, ça viendra naturellement, enfin c'est ce qu'il pensait...

Il arriva devant la porte de l'immeuble, il appuya sur un bouton mais pas où il y avait indiqué le nom de sa soeur, il avait peur trop peur qu'elle ne lui réponde pas. Il appuya donc sur le prénom d'une certaine Maria, il se fit passer pour un livreur et elle lui ouvrit, mais il ne se dirigea pas vers l'appartement de cette Maria, non, il alla directement devant la porte du numéro 31. Il prit une grande inspiration et il frappa à la porte.

A cet instant, il se dit qu'il n'aurait jamais du faire ça, qu'elle n'allait pas venir, et qu'il était encore temps de partir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 125
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: Retrouvailles...glaciales ? ♦ [Pv Ana-Liza&Lorenzo]   Ven 30 Déc - 9:44


Ana-Liza n’avait rien à faire aujourd’hui et elle était encore une fois, depuis un mois, cloîtré chez elle. Aujourd’hui, elle n’avait pas envie de parler à quelqu’un, les seuls conversations qu’elle avait depuis qu’elle s’était levé, était avec des amis mais c’était simplement par sms. Elle ne voulait pas parler à la moindre personne, tout simplement parce qu’il ne comprenaient pas ce qu’elle avait vécut il y a un mois. Il y a seulement les personnes qui ont été dans le même cas qu’elle qui peuvent la comprendre. Depuis le soir où elle s’est fait agresser, la jeune femme aime se sentir seule bien qu’elle ne le reste pas souvent. Entre ses meilleurs amis, Tristan qui est le seul avec qui elle arrive à rester proche et d’autres personnes, elle est assez bien entouré. La jeune femme aurait bien fait un tour et serait allé voir sa grand mère. Seulement voilà, cette dernière lui avait dit que son frère sortirait de prison, elle ne sait quelle date car elle n’a pas voulu savoir et elle n’a pas envie de risquer de le croiser. Bref, elle était donc seule mais ça ne le dérangeait pas, ; bien au contraire ça lui faisait du bien.
La jeune femme venait d’ouvrir ses rideau et avait ouvert la fenêtre, c’était une très belle journée, bien qu’assez glacé et ce n’était donc pas un temps à rester cloîtré chez elle. Mais elle en avait besoin, elle avait besoin de quelques moments d’enfermement. Alors qu’elle regardait le simple, sentant une brise sur son visage, quelqu’un vint toquer à sa porte. Bien qu’elle voulait être seule, ce n’est pas pour cette raison qu’Ana va jeter la personne, enfin ça dépend qui c’est, si c’est une personne qu’elle n’aime pas, ça va pas le faire. Allant ouvrir, alors qu’elle n’était pas très présentable, elle s’était élevé peu de temps avant et avait prit une douche après avoir mit un bas de jogging pour sa journée paresse, ce qui, d’ordinaire ne lui ressemble pas du tout. Oui, d’habitude, même si elle reste seule chez elle, elle aurait mit une pointe de maquillage puis des habit où elle est bien dedans certes, mais quand même élégant. Bref, elle espérait que ce n’était pas quelqu’un d’ « important » comme le propriétaire, un banquier ou bien quelqu’un de la fac où elle étudie la psychologie. Bref, la jeune femme vint quand même ouvrir et elle fut… carrément sous le choque de voir son frère qu’elle resta bouche bès, elle n’arrivait pas à prononcer le moindre mot, pendant quelques minutes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 30
✉ A Vérone depuis le : 25/12/2011



MessageSujet: Re: Retrouvailles...glaciales ? ♦ [Pv Ana-Liza&Lorenzo]   Ven 30 Déc - 15:45


Il était encore dans ses pensées, et là, la porte s'ouvrit. «Trop tard !» pensa-t-il. Il était tétanisé à l'entrée et il ne savait plus bouger, du moins c'est ce qu'il croyait. Depuis, qu'il était en prison, il sait qu'il s'est refermé sur lui-même et qu'il manque de confiance en soi, à chaque fois qu'il se voyait, il voyait écrit «ex-tôlard» et il savait que cette situation allait lui fermer des portes...

Sorti de ses pensées, il regarda sa petite soeur, elle avait tellement changé, en effet avec le peu de visites auxquelles il avait eut droit, il ne voyait pas souvent sa grand-mère et sa soeur, surtout Ana-Liza qui avait arrêté de venir pendant un moment... Elle avait grandi, elle est maintenant une jeune femme. Mais il voyait que quelque chose n'allait pas, elle qui d'habitude était souriante, elle semblait ici démoralisée, et Lorenzo s'en voulait, tout était de sa faute, s'il n'avait pas fait de conneries, il serait rester avec elle et sa grand-mère, elle n'aurait pas souffert, il se serait occupé de sa petite soeur comme un grand-frère aurait du être présent, mais rien de cela ne s'était passé... Il se rendit compte qu'il y avait un long silence gêné, il lui sourit timidement.

«Bonjour.»

Il attendit une réaction de la jeune femme, elle était habillée avec un T-shirt quelconque et un bas de jogging, il réfléchit et se dit que ce n'était pas du tout le genre de sa soeur, enfin, avant qu'il ne soit plus là... Il y avait toujours un silence depuis quelques secondes maintenant mais il voulait meubler un peu la conversation...

«Je suis sorti... Enfin, c'est débile ce que je dis tu dois t'en douter, puisque je suis là devant toi... J'ai trouvé un endroit où vivre et un travail...Je...Ana, tu...tu m'as manqué tu sais, pourquoi tu ne venais plus me voir ?»

Il n'avait trouvé que ça à dire ? C'était complètement minable, et puis pourquoi il bafouillait autant ? Cela ne lui ressemblait pas, mais alors pas du tout ! Il baissa donc la tête, honteux de ce qu'il venait de dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 125
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: Retrouvailles...glaciales ? ♦ [Pv Ana-Liza&Lorenzo]   Sam 31 Déc - 9:56


Ana-Liza avait apprit par sa grand-mère la sortie de prison de Lorenzo, son grand frère. Cet évènement aurait du la réjouir, ce qui était le cas, elle était contente pour lui qu’il sorte de cet endroit minable, seulement, elle ne voulait pas le voir. Ca serait arrivé quelques mois plus tôt, elle l’aurait sans doute attendu en face de la prison, le prenant dans ses bras à la seconde même où il avait posé son premier pied dehors, mais là, elle ne pouvait pas. Cela faisait un bon moment qu’elle n’était pas venu lui rendre visite, au début c’était parce qu’elle ne supportait pas de voir son frère sans pouvoir le prendre dans ses bras, mais plus tard, c’est parce qu’elle n’avait pas la force psychologique. Elle ne voulait pas qu’il apprenne que quelque chose s’était passé dans la vie de sa sœur, il s’en voudrait certainement et ce n’était pas ce qu’elle voulait. Enfin bref, elle n’était pas venu le voir depuis sa sortie de prison et elle n’avait pas cherché une seule fois à la contacté. Ana ne savait même pas s’il était resté à Vérone ou non. Bref, elle était pas allé le voir, mais visiblement lui voulait la voir.

Il était donc là, au pas de sa porte. La jeune femme le regardait sans rien dire. Elle ne savait pas ce qu’elle devait dire dans ce genre de situation, si elle devait qu’elle lui ferme la porte au nez parce qu’elle ne voulait pas le voir, qu’elle lui saute dans les bras et qu’elle lui avoue combien il lui avait manqué ou tout simplement qu’elle le laisse s’expliquer sur sa venu et autre. Elle choisit la dernière option, de toute façon elle n’arrivait même pas à ouvrir la bouche pour prononcer le moindre mot. Elle l’écoutait alors, ne bougeant pas, c’était comme si elle était figé tellement elle ne s’attendait pas à le voir. Lorsque Lorenzo lui demanda pourquoi elle n’était pas venue le voir, après lui avoir dit qu’elle lui avait manqué. La jeune femme sentit les larmes monter mais elle ne voulait pas qu’elle sortent, elle ne voulait pas que son frère la voit aussi fragile. Avant de dire quoi que se soit, la jeune femme prit une grande inspiration afin de pouvoir prononcer quelque chose et lui dit << Rentres, on sera mieux à l’intérieur ! >> La jeune femme n’avait pas envie que sa voisine entende leur conversation. Pas qu’elle avait honte de son frère, qui avait fait de la prison, mais leur conversation était assez privé donc elle ne voulait pas que tout l’immeuble finisse par le savoir. Ils étaient donc là, dans le salon, comme s’ils étaient presque des étrangers. La jeune femme évitait son regard car elle savait que si ça serait le cas, elle finirait par fondre en larme devant lui. << Je… Je suis contente pour toi, que tu sois sortie de prison. Tu… tu m’as manqué aussi, c’est juste que… Je m’attendais pas à te voir. >> La jeune femme avait détourné la dernière question, elle avait honte d’elle, de pas être allé le voir alors que ça devait être encore plus dur pour lui. Mais elle savait qu’il lui redemanderait jusqu’à avoir une réponse de sa part.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 30
✉ A Vérone depuis le : 25/12/2011



MessageSujet: Re: Retrouvailles...glaciales ? ♦ [Pv Ana-Liza&Lorenzo]   Lun 2 Jan - 18:53


Lorenzo avait remarqué que sa soeur était très surprise de le voir, elle était comme figée sur son palier, en fait elle était clairement figée, mais il était venu voir comment elle allait car il sentait qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas chez sa soeur... Elle lui répondit enfin, lui demandant d'entrer. Le jeune homme était content, au moins elle ne lui avait pas claqué la porte au nez... Mais il leva la tête et vit le regard de la jeune femme allait derrière lui, il se retourna et vit la porte de la voisine. Il comprit de suite ce que sa soeur voulait, et il comprenait, il ne se voyait pas non plus s'expliquer avec elle ici... Bien que Vérone soit assez grande, les nouvelles allaient très vite, peut être même trop vite... En temps normal, il aurait peut être lancé une blague pour embêter sa soeur mais surtout pour que la voisine se rende compte qu'elle était un peu trop présente !

Il avança donc dans l'appartement de la jeune femme, il entendit la porte claquait derrière lui. Ils étaient maintenant tous deux dans le salon, il trouvait que sa soeur était très bien installée, et que son appartement lui ressemblait vraiment ! Il regardait sa soeur, mais elle évitait son regard, il était sûr maintenant qu'il s'était passé quelque chose pendant son absence et il s'en voulait encore plus. Elle réussit quand même à lui dire qu'elle était contente pour lui, qu'il lui avait aussi manquait et qu'elle ne s'attendait à le voir. Il fit un petit sourire, mais il ne savait toujours pas pourquoi elle n'était plus venu le voir. Il ne voulait pas insister pour l'instant, mais il se dit qu'il lui redemandera... Il ne savait plus quoi lui dire, il était gêné. Puis, il prit son courage à deux mains

«Tu sais Ana, je sais que plus rien ne sera pareil entre nous, j'ai eu le temps d'y réfléchir pendant cinq ans. Mais je reste toujours ton grand-frère et quand tu ne vas pas bien je le sens, mais si tu ne veux pas le dire, sache que je comprends, quand tu seras prête je serais là. Maintenant je serai toujours là, quoiqu'il arrive tu peux compter sur moi. Même si je sais très bien que depuis tout ce temps, tu ne viendras pas vers moi en premier...»

Il baissa la tête tout de suite, il ne voulait surtout pas blessé sa soeur en disant cela, ni la faire culpabilisée, et il ne voulait surtout pas la voir pleurer pour lui, elle avait certainement du le faire bien assez il y a cinq ans... Il voulait juste qu'elle sache qu'il était toujours pour elle, quoiqu'il arrive. Il sentait un blanc arriver alors il enchaîna.

« Et puis je voulais que tu saches que j'ai trouvé un emploi, un vrai... Et un appartement aussi... Je ne voulais pas que "nonna" s'occupe toujours de moi, elle en a déjà fait assez et aussi subit assez de moi...»

Il attendait une réaction de sa petite soeur, et en attendant il se déplaça dans l'appartement et alla voir à la fenêtre, une vue droit sur les commerces.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 125
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: Retrouvailles...glaciales ? ♦ [Pv Ana-Liza&Lorenzo]   Dim 8 Jan - 11:45


Ana-Liza avait assez mal vécut l’arrestation de son frère. Non seulement parce qu’elle lui en voulait, elle l’avait du avant cela, mais là elle lui en voulait de partir loin d’elle à cause d’une histoire de drogue, mais aussi parce ‘il était loin d’elle et qu’elle n’avait pas l’habitude. Elle avait seize ans lorsque cela s’est déroulé et bien qu’elle n’était plus une gamine, elle avait besoin de son grand frère. Oui, elle avait toujours vécut avec lui, avec leur grand-mère et il avait toujours était sur protecteur envers elle, ce qui ne l’a dérangeait pas et donc, se retrouver sans lui du jour au lendemain, lui avait fait extrêmement bizarre. Bref, elle avait très mal vécut de vivre sans lui, surtout au début, mais encore aujourd’hui. Elle aurait aimé qu’il ait été là durant ces cinq dernières années et c’est pourquoi elle se montrait égoïste en ne voulant pas aller le voir à l’hôpital et de ne pas l’avoir accueillit les bras grands ouverts. Mais bon, elle ne pouvait tout de même pas le mettre à la porte alors qu’il était venu la voir quelques jours après sa sortie de prison. Alors non, elle ne lui avait pas sauté dans les bras mais elle ne l’avait pas envoyé boulet non plus. Elle l’avait même invité à rentrer afin de pouvoir discuter tranquillement, sans que d’autres personnes se mêlent de leur conversation personnelle. Il était donc à présent chez elle, mais c’est pour autant que la jeune femme lui dit quoi que se soit. Elle était vraiment bizarre, enfin pas comme d’habitude lorsqu’elle est avec son frère quoi ! Avant elle était pleine de vie, sauf quand ils se prenaient la tête puisqu’elle était au courant pour ces histoires de drogues et de son frère. Mais là, c’était pas le cas, en grande partit à cause de son agression. D’ailleurs il s’en rendit compte. Il lui parla en disant toute sorte de chose. Seulement voilà, le fait de l’entendre lui dire cela, la rendait vraiment triste, elle avait quasiment les larmes aux yeux, bien qu’elle ne voulait pas se sentir aussi fragile devant lui. Elle lui dit alors, d’une voix assez noué, étant donné qu’elle essayait de retenir ses larmes << Je sais très bien qu’au bout de quelques temps, on arrivera à se revoir comme avant, seulement voilà, ça ne sera pas simple. J’ai aucune envie de parler de ce qui m’est arriver, car presque personne ne le sait et je me sens pas prête ! >> C’était vrai, elle avait essayé d’en parler à quelques personnes, mais c’était plus fort qu’elle, elle n’arrivait pas à le dire. Apres qu’il lui ai dit cela, un blanc s’installa entre eux. L’ambiance n’était pas vraiment au rendez-vous, c’est clair mais bon, c’était comme cela après tout. Mais le jeune homme décida de le briser en re-ouvrant la bouche. Il lui dit qu’il avait trouvé un boulot. Elle le regardait et lui dit << Oui, comme tu nous avais dit que tu avais trouvé un vrai boulot alors que tu dealais ! >> Elle avait dit sèchement, cela prouvait qu’elle lui en voulait encore mais très vite elle reprit << Excuses moi, je voulais pas dire ça… Je… Je suis contente pour toi ! >> Oui, elle lui en voulait, mais elle voulait qu’il soit heureux et juste son bonheur alors elle était heureuse pour lui malgré cela. En tout cas là, elle évitait son regard car ses yeux commençaient à briller puisqu’elle avait de plus en plus les larmes aux yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 30
✉ A Vérone depuis le : 25/12/2011



MessageSujet: Re: Retrouvailles...glaciales ? ♦ [Pv Ana-Liza&Lorenzo]   Dim 15 Jan - 9:52


Lorenzo avait eu le temps de réfléchir pendants cinq ans, sur ses relations qu'il avait eu avec le monde extérieur, les personnes avec qui il devait absolument couper les ponts et les personnes à qui il devait demander pardon, sa soeur faisait bien entendu partie de la deuxième catégorie, ainsi que sa grand-mère et toutes les personnes qu'il avait pu blesser pendant cette période. Il avait eu aussi le temps de faire lui même sa désintoxication, enfin il avait surtout été obligé de la faire, en prison, les gardiens n'allaient pas vous donner de la drogue, bien qu'il aurait pu en avoir par un autre dealer qui était là bas... Il ne voulait plus jamais retoucher à ça, de peur d'y retomber et de refaire du mal autour de lui. Il avait loupé cinq ans de la vie de sa soeur, et même plus car il ne comptait plus les jours où il avait été totalement dans le brouillard à cause de ces saloperies qu'il vendait... Il avait pensé à sortant de prison qu'il allait certainement rejoindre une association pour aider les jeunes qui avaient des problèmes avec leur addiction, mais aussi allait voir un groupe de soutien, car maintenant, il ne connaissait plus grand monde à Vérone.

Il revint à la réalité quand sa soeur lui dit que dans quelques temps, les choses reviendront à la normal, mais que rien ne sera simple. Il acquiesça d'un signe de tête, bien entendu, il ne s'attendait pas à ce qu'elle se jette dans ses bras ! Puis elle lui annonça qu'il s'était quand même passé quelque chose quand il n'était pas là mais qu'elle ne voulait pas lui en parler. Il comprenait très bien, et ne voulait pas la forcer, surtout qu'il avait remarqué qu'elle avait les larmes aux yeux, elle le prenait peut être pour un idiot mais malgré tout, elle n'avait pas changé en cinq, il arrivait à voir que ça n'allait pas, il la connaissait trop bien. Il eut envie de la prendre dans ses bras, de la rassurer, lui dire que maintenant il était là et que même s'il ne savait pas ce qu'il se passait, il l'aidera à aller mieux et ira taper les personnes qui lui faisaient du mal, mais il n'osa pas, il avait trop peur qu'elle le repousse...

«Tu sais Ana, je ne vais pas te forcer à en parler, tu ne veux pas et je comprends tout à fait, je voulais juste que tu sache que je serai toujours là maintenant.»

Oui, c'était beaucoup plus sobre que ce qu'il avait envie de faire. Il brisa la glace pour lui parler de son nouvel emploi, mais sa soeur ne réagit pas comme il l'avait imaginé, elle lui répondit sèchement dans un premier temps, il fut très surpris car il ne lui connaissait pas ce ton là. Et il se dit encore que beaucoup de choses avaient changé en cinq ans... Puis elle se reprit en disant qu'elle ne voulait pas dire ça et qu'elle était contente pour lui. Il était quand même vexé du ton qu'elle avait pris, mais il lui répondit calmement.

«La confiance reviendra aussi lentement... Mais sache que j'envisage de rejoindre plusieurs associations et que du jour où je suis entré en prison, j'ai arrêté de prendre de la drogue, tu ne t'imagines pas à quel point ça a été dur, les crises, le manque, les convulsions, et les gardiens qui te regardaient, sans vraiment rien faire. J'avais le choix Ana, si j'avais voulu, j'aurais pu continuer, c'est assez simple d'avoir de la drogue en prison. Mais j'ai pris sur moi, en me fixant l'objectif de revenir clean. Et ça a fonctionné, donc maintenant j'attendrai.»

Il sortit un bout de papier et un stylo de son blouson et commença à écrire dessus. Il regarda si son écriture était lisible et tendit le papier à Ana.

«Tiens si tu veux, c'est mon adresse, mon numéro et le lieu où je travaille, si tu veux vraiment vérifier...»

Il se dirigea vers la sortie, tout en faisant cette chose stupide. «Si elle me retient ça veut dire qu'elle tient encore à moi et qu'elle ne m'a pas oublié; si elle ne me retient pas, ça veut dire que cinq années cela coupent vite une relation frère/soeur et que c'est moi qui reviendra la voir dans quelques semaines.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 125
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: Retrouvailles...glaciales ? ♦ [Pv Ana-Liza&Lorenzo]   Sam 21 Jan - 22:22


Ana-Liza ne savait pas vraiment quoi faire. Devait-elle lui pardonner et tout oublier ou bien alors lui en vouloir de l’avoir laissé ? C’était peut-être égoïste, mais elle ne savait pas, elle ne savait plus. Lorsqu’il était en prison, c’était très dur dans un sens, mais c’était plus simple de lui en vouloir. Maintenant qu’il est sortit, ça sera très dur pour la blondinette de cacher à quel point il lui a manqué même si elle lui en veut toujours et lui en voudra toujours un peu au fond. C’est son frère après tout, pas n’importe qui. Encore ça sera un bon ami à elle, rompre tout contact aurait été possible mais là non, complètement impossible avec son propre frère avec qui elle était tellement proche avant. Mais voilà, la jeune femme est assez fière pour ne pas lui avouer. Pourtant, tout serait beaucoup plus simple. Oui, Ana-Liza serait deja dans les bras de son frère, ils auraient déjà parlé de tonnes de conversations, elle lui aurait même dit pour son agression et le connaissant, il se serait énervé, mais ce n’était pas possible. Elle ne pouvait pas oublier son ‘abandon’ aussi facilement, pourtant elle aimerait y arriver. Lorsque son frère lui dit qu’elle était pas obligé de lui parlé de ce qui clochait dans sa vie mais qu’il serait toujours pour elle, cela fit très bizarre à la belle blonde. Oui, Lorenzo lui a toujours dit cela mais il ne l’a pas été lorsqu’elle avait eu besoin de lui, lorsque durant une soirée elle s’était retrouvé bourrés avec des mecs qui n’étaient pas là pour lui faire plaisir. Non, elle avait compté sur Tristan et non sur son frère. Enfin là n’est pas la question, il ne peut pas savoir cela vu qu’elle refuse de lui en parler. En tout cas, elle ne répondit pas, se contentant seulement de faire un léger signe de la tête en le regardant. Elle n’avait pas voulu sa dernière pensé, elle ne voulait tout simplement pas se prendre la tête avec Lorenzo. La dernière fois qu’ils s’étaient prit la tête ensemble, remontent à loin, c’était avant cette histoire de prison, la jeune femme était au courant pour la drogue et elle s’était énervé sur lui pour lui faire comprendre qu’il faisait des conneries. Bref, la jeune femme s’était cette fois ’énervé’ en lui disant qu’il avait mentit sur son boulot avant son arrestation donc rien ne garantissait qu’il disait vrai aujourd’hui. Il avait l’air vexé de ses propos bien que pour Ana, ils étaient complètement véridique. Il lui fit alors une longue tirade sur le fait qu’il était sobre et qu’il s’était vraiment battu pour l’être aujourd’hui. Elle était heureuse pour lui mais c’est vrai que comme il l’avait dit, la confiance viendra petit à petit. << Oui, la confiance reviendra, tu le sais, mais pour le moment, comprends moi, c’est difficile. Sincèrement, je suis fière de ce que tu es devenu et le fait que tu ais changé. Mais comprendre le fait que j’avais confiance, j’avais besoin de toi, pourtant, tu n’étais pas là toute ses années à cause de ces conneries ! Alors c’est dur, je n’y peu rien ! >> Cela faisait un bon moment qu’elle ne lui avait pas dit ce qu’elle pensait réellement et sincèrement, ça lui faisait du bien d’avoir été honnête. La jeune femme est quelqu’un de honnête, mais là, c’était tout de même la première fois qu’elle disait à son frère depuis qu’il était allé en prison et c’était très libérateur. Lorsque Lorenzo prit un papier avec ses coordonnées dessus, la jeune femme comprit que cela signifiait qu’il allait partir. Juste avant il lui dit qu’il y avait l’adresse de son nouveau job si elle voulait vérifier. Le jeune homme ne lui devait rien, pourtant, il essayait de se justifier. << Saches que je n’irai pas vérifier ! >> Oui, elle partait du principe que soit il lui disait la vérité et elle devait avoir confiance, soit ce n’était pas le cas et c’était le problème de Lorenzo. Elle devait essayer d’avoir confiance en lui alors elle n’irait pas voir. Alors qu’il partit en direction de la porte, Ana ne le retint pas. Apres tout elle ne savait que faire. Mais ce fut lorsqu’il fut dans le couloir qu’elle se rendit compte à quel point elle avait été stupide. C’est pourquoi elle se dépêcha de sortir de son appartement en espérant qu’elle n’était pas loin << Lorenzo attends !! >> Elle le vit un peu plus loin donc elle alla vers lui << T’es pas obligé de partir si tu ne veux pas ! >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Retrouvailles...glaciales ? ♦ [Pv Ana-Liza&Lorenzo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles...glaciales ? ♦ [Pv Ana-Liza&Lorenzo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LETTERS TO JULIET ::  :: Piazza Cittedella :: Habitations :: via albere :: Appartement n° 31 ○ I. Ana-Liza bianchi-