AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 OKSANA - Le regard des autres est notre meilleur miroir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OKSANA ▬ L'amour est compliqué mais il vaut la peine d'être vécu.

avatar

✉ Lettres envoyés : 73
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: OKSANA - Le regard des autres est notre meilleur miroir.   Sam 17 Déc - 20:39


Oksana Millana Campanello

A Vérone, on la connait sous le nom de Oksana Millana Campanello. Elle a vu le jour à Vérone, le 11/09/1988, elle est donc âgée de 23ans, et est donc Italo-américaine. Même si cela ne se voit pas elle est mariée. Elle habite depuis trois ans à Vérone. Elle exerce le métier/poursuit des études de psychologie tout en étant secrétaire médicale. On pourrait la décrire comme attentive, altruiste, souriante, disponible, positive, gourmande, réservée, anxieuse, franche et maniaque, mais cependant elle reste une personne adorable. Dans les ruelles de Vérone parfois on croit apercevoir Lea Michele, mais ce n'est qu'elle.
Si tu étais un parfum: ode de fleur car c'est le parfum que portait ma mère avant de partir...
Si tu étais une ville: Paris, la ville de l'amour et des lumières.
Si tu étais une musique: My heart will go on, car c'est la première chanson que j'ai entendu en arrivant en Amérique.
Si tu étais un film: Dirty Dancing parce que la dance, j'adore ça et que l'histoire d'amour est passionnante.
Si tu étais un plat: un dessert ça marche ? Je dirais un gâteau au chocolat parce que le chocolat c'est ma vie.
Si tu étais un élément climatique: le soleil parce qu'il est capable d'intimer la bonne humeur et la joie à tout le monde.

Tu es plutôt sucré ou salé: sucré, chocolat oblige.
Tu es père fouettard ou père noël: Père Noël! J'adore la couleur rouge donc
Tu es plus fraise ou nutella: vous connaissez déjà la réponse à cette question mais pour l'honneur, je dis nutella!
Tu es plus noël ou anniversaire: Noël car c'est la période de l'année où tout le monde peut se retrouver et se blottir au coin du feu tout en partageant secret et bons moments vécus auparavant.
Tu es plus naturel(le) ou superficiel(le): naturelle mais après aux autres de juger.
Tu es plus poème ou équation: poème. L'amour, j'y crois même si c'est loin d'être facile.

la tua lettera a Giulietta


Le 5 avril 2009, à Vérone.

Chère Juliette,

Je m'appelle Oksana, j'ai vingt-trois ans et bien que certaines personnes croient qu'à mon âge, on ne puisse pas savoir ce qu'est véritablement l'amour, je suis là pour te prouver le contraire... Mon histoire d'amour est compliquée, l'histoire de ma vie elle-même est compliquée... L'amour, j'y crois, c'est certain. L'amour c'est beau, c'est magnifique mais c'est aussi très compliquée. Si je t'écris aujourd'hui, c'est pour te demander conseil, car au point où j'en suis, je pense avoir enchaîné mauvaise décision sur mauvaise décision... Je suis mariée à un jeune homme extraordinaire. Mais de récents événements ont fait que je l'ai quitté et je m'en mords les doigts tous les jours. Je suis constamment en train de penser à lui. Je me demande si il a retrouvé l'amour ou si il m'a oubliée. Mais après tout, c'est ma faute si les choses en sont là aujourd'hui... Je rêve de le revoir mais je n'ose pas même lui téléphoner... Oh si admirée Juliette, aide-moi à arranger les choses, je t'en prie. Que dois-je faire ? Dois-je l'appeler ou lui envoyer une lettre ? Dois-je le rejoindre en Amérique ? Je suis complètement perdue. Quand j'étais petite, on m'a raconté à quel point ton aide était précieuse. Je ne sais pas si je mérite une sollicitude quelconque, mais j'implore ta gentillesse... L'amour est plus qu'important à mes yeux et même si j'ai peur de la réaction de mon mari, je sais que je dois faire quelque chose. J'espère que les choses s'arrangeront et que de ce fait, tout rentrera dans l'ordre. Merci à toi, Giulietta.

Avec toute ma tendresse, Oksana.


Hidden Passion

AGE: 21 ans PRESENCE: 5/7j COMMENT AS TU CONNU LE FORUM: par la fonda I love you COMMENT LE TROUVES-TU: super POURQUOI CET AVATAR: parce que je suis une grande fan de Glee et que j'admire le talent de Lea DERNIER PETIT MOT: LTJ rocks!


Dernière édition par Oksana M. Campanello le Dim 18 Déc - 14:48, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OKSANA ▬ L'amour est compliqué mais il vaut la peine d'être vécu.

avatar

✉ Lettres envoyés : 73
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: OKSANA - Le regard des autres est notre meilleur miroir.   Sam 17 Déc - 20:40


l'oceano dei tuoi occhi


Avant propos :


Avant même de faire partie de ce monde, Oksana Millana Campanello était déjà très désirée. Elle allait être la première enfant de Julia et Josh Campanello. Les parents Campanello ont tout de suite voulu connaître le sexe de leur futur bébé, et savoir qu'il s'agissait d'une fille les a comblés de bonheur. Bien qu'ils auraient tout aussi bien accepté un garçon. Tout ça pour en arriver ici : lorsque Oksana est née, ce fut des explosions de cris de joie et de pleures qui l'accompagnèrent. Ce n'est que lorsqu'elle sera adolescente, que la jeune fille apprendra le pourquoi de ce prénom si peu commun. Mais avant d'en arriver là, ressituons-nous dans le temps. Oksana venait de pousser ses premiers cris, alors que ses parents étaient comblés par l'arrivée de leur première petite fille.

L'enfance d'Oksana Campanello se passa merveilleusement bien. Ses parents lui ont donné les limites dont elle avait besoin et elle les en aimait davantage. Et un jour, alors qu'elle venait de fêter son troisième anniversaire, la famille C. accueillit un petit garçon : Matthew. Contre toute attente, Oksana se comporta en parfaite petite sœur, voire même en maman poule. Madame C. ne se priva pas de remettre sa petite fille à sa place alors qu'elle franchissait souvent les limites de son devoir fraternel. Oksana ne comprit pas réellement pourquoi elle ne pouvait pas changer les couches comme le faisait sa mère, ou alors donner le biberon alors que sa mère le faisait à longueur de temps. Mais ce n'était pas tellement à ce sujet que la petite fille se posait des questions.
Lorsqu'elle a eu cinq ans, la mère de la petite fille tomba gravement malade. Oksana ne mesura pas encore très bien l'ampleur du problème. Mais lorsqu'elle se rendit compte que ses grands parents avaient pris le relais de son éducation, ainsi que celle de son frère, la petite fille comprit vite que quelque chose n'allait plus. Elle crut tout d'abord à un problème entre ses deux parents, comme sa meilleure amie le lui avait expliqué en lui parlant de ses propres parents qui allaient divorcer. Bien sur, Oksana ne mesurait pas non plus le poids du mot qu'était divorce, mais elle pouvait aisément comprendre que c'était une mauvaise chose. Un jour, alors qu'elle se trouvait en plein dessin, la petite brune n'en put plus, elle se dirigea près de son père qui la gardait quelques heures, et lui a alors demandé : « Dis papa, maman et toi, vous êtes fâchés ? » Son père ne comprit pas de suite ce que sous-entendait sa fille par là. Il était si fatigué par les allées et venues entre l'hôpital et leur maison, qu'il ne prenait même plus le temps de réfléchir à quoique ce soit. Il lui fallut donc un certain temps pour répondre à sa fille qu'il ne s'agissait pas du tout d'une dispute. Et tout ce que Oksana se rappelle de cela, c'est : «Maman est malade, très malade ... » Aujourd'hui, elle ne se rappelle pas du tout de la suite de cette discussion. Et quelle importance ? Comment réagiriez-vous si vous appreniez que votre mère est gravement malade alors que vous n'êtes encore qu'un enfant ? Et bien Oksana n'a d'abord pas saisi l'impact que lié à la maladie de sa maman. La petite fille crut tout d'abord que Julia était atteinte d'un rhume, comme elle-même l'avait souvent été. Et même ses courtes visites à l'hôpital ne l'aidèrent pas à mesurer le poids de la chose. Ce ne fut que lors de sa septième année que la petite brune comprit que la maladie de sa maman était bien plus grave qu'un rhume. Et pour cause, Julia Campanello est morte suite aux métastases qui s'étaient installées là où il ne fallait pas. Josh en fut dévasté et il ne sut pas redresser la barre. Les grands parents paternels de Oksana et de Matthew, continuèrent donc à prendre soin de leurs petits enfants, en espérant fortement que leur fils ne se laisse pas aller. Il fallut à Josh un certain temps pour se reprendre en main. Mais il fut enfin habilité à reprendre son rôle de père peu de temps après l'entrée en CE2 de sa fille. A cette époque, la famille Campanello vivait encore à Vérone. Ce qui ne fut pas longtemps le cas... Ne supportant plus d'être confronté aux souvenirs trop présents de sa femme, Josh décida de déménager et de demander sa mutation pour l'Amérique. Après tout, ses parents étaient américains d'origine, et lui-même avait pu vivre sur le grand continent durant quelques années. Il y emmena ses deux enfants. Oksana dut changer d'école et se faire de nouveaux amis tout en ne sachant pas encore parler l'anglais. Josh le lui appris et Matthew fit de même.

Jusqu'au collège, Oksana ne décrocha pas un mot. Depuis que Julia les avait quittés, la jeune brune n'arrivait plus à parler à qui que ce soit. C'était en partie pourquoi Josh avait pris la décision de quitter l'Italie. A cette époque, Matthew avait seulement cinq ans et il se fit vite au changement, contrairement à sa sœur. Oksana n'était d'ailleurs plus la petite fille enjouée que tout le monde connaissait. Elle s'est renfermée sur elle-même en moins de temps qu'il en faut pour le dire. Non seulement elle ne parlait plus, mais elle refusait presque de se nourrir. Ça ne pouvait pas continuer comme ça, alors Josh l'emmena consulter un psychologue. Ce qui n'arrangea pas non plus les choses. Oksana ne changea rien à sa manière d'agir. Elle n'arrivait pas à parler, mais le psychologue réussit à la faire écrire. La petite fille ne voulait pas écrire pour lui, mais le thérapeute lui expliqua qu'elle pouvait écrire pour elle. Et c'est ce qu'elle fit. C'est donc à partir de ses huit ans que la petite Campanello entreprit d'écrire son premier journal intime. Ça l'a beaucoup aidée. C'est grâce à cela qu'elle avait encore une connexion avec le monde. Josh fut soulagé de constater qu'au moins une chose fonctionnait sur sa fille. Même si la jeune fille ne reparla pas avant ses onze ans, âge où elle entra au lycée...

L'adolescence et les méandres tumultueux de l'esprit rebelle :


A son entrée en seconde, Oksana n'avait pas beaucoup d'ais du fait de son mutisme persévérant. Son père avait beau faire tous les efforts du monde, la jeune brune n'arrivait pas à parler. Mais le déclic se fit à son entrée au lycée. Ce fut à ce moment là que la jeune fille prit conscience que sa mère ne reviendrait jamais. Pourquoi maintenant ? Pourquoi pas avant ? Car miss C. trouva une vieille photo de sa mère dans les affaires de son père. Photo qu'il n'avait pu se résoudre à jeter. L'image représentait Julia portant sa petite fille, n'étant alors qu'un bébé. En voyant cela, Oksana resta de marbre, comme elle l'avait toujours fait depuis la mort de sa mère. Elle n'avait même pas pu pleurer lors de son enterrement. Et pourtant, elle en avait eu envie... Mais il y avait toujours ce quelque chose qui l'en empêchait. Alors lorsqu'elle retourna la photo qu'elle tenait dans sa main droite, la jeune fille découvrit un message, et elle ne mit pas longtemps à comprendre qu'il venait de sa mère... « A ma Oksana chérie, à laquelle je tiens énormément. Je t'aime ma chérie, ne l'oublie jamais. » C'était comme si Julia savait ce dont sa fille avait besoin à ce moment là. Et ce fut ce qui déclencha chez Oksana les pleures qu'elle a si longtemps retenues. Elle se laissa complètement aller, ne pouvant plus s'arrêter. Et c'est à partir de ce moment là que la vie de la jeune miss C. put redémarrer. La jeune brune se rappelle d'ailleurs les premiers mots qu'elle a prononcés lorsque son père fut rentré du travail : « Elle est partie... Elle est vraiment partie... » Elle n'avait d'ailleurs pas réellement cessé de pleurer. Son père n'en crut pas ses oreilles, et il courut prendre sa fille dans ses bras. C'est à partir de là que père et fille se retrouvèrent.

Oksana put enfin savoir ce que signifiait réellement l'amitié. Elle restait tout de même réservée, on ne ressort pas indemne d'un mutisme comme le sien. Et c'est aussi grâce à Kelsey, celle qui allait devenir sa meilleure amie, que la jeune fille put réussir à vivre normalement. D'ailleurs, un jour pas comme les autres, Oksana rencontra un garçon nommé Jason. Et comme on pouvait s'y attendre, elle tomba amoureuse de lui très vite. Malheureusement pour elle, Jason ne ressentait pas pour elle, ce qu'elle ressentait pour lui. Malgré ça, ils devinrent bons amis. Jason fut même celui qui conseillait Oksana sur les garçons. Avec Kelsey, ils formaient le trio d'enfer.
Lors de sa deuxième année au lycée, Oksana décida de s'engager dans l'équipe des cheerleaders. Kelsey et elle furent admises grâce à leur endurance et à leurs preuves de motivation. Faire partie d'une telle équipe aida Oksana à devenir la femme forte et presque confiante qu'elle est maintenant. Elle gardait d'ailleurs toujours la photo de sa mère sur elle, ce qui la rendait encore plus forte.

Oksana avait seize ans lorsqu'elle apprit le pourquoi elle portait un tel prénom. Elle se rappelle encore des explications de son père, chose qui n'a pas été facile à expliquer d'ailleurs... « Oksana était le prénom de ta tante. Elle est morte avant d'avoir pu vivre... Et Millana... C'était le deuxième prénom de ta maman... » Étrange de donner le second prénom de sa femme à sa fille. Mais Josh expliqua justement qu'il adorait ce prénom du fait de son originalité. De par ce fait, la jeune miss Campanello se sentit encore plus proche de sa mère.

Au cours de sa dix-septième année, Oksana faisait toujours partie des cheerleaders de son lycée, tout comme sa meilleure amie Kelsey. La jeune miss C. restait éperdument amoureuse de Jason, qui mettait toujours un point d'honneur à rester son meilleur ami. Oksana avait beaucoup de mal à l'accepter, mais elle préférait de loin que le jeune homme reste son ami que rien du tout. Quitte à souffrir, elle préférait largement l'avoir comme ami plutôt que comme un garçon qu'elle croiserait dans les couloirs sans pouvoir lui adresser la parole. Mais un jour, la roue tourna. Il fallut près de trois ans à Jason pour se rendre compte que les sentiments qu'il portait à la jeune femme étaient bien plus que de l'amitié. Mais à ce moment là, le trio d'enfer venait de terminer le lycée et miss Campanello s'apprêtait à repartir dans son pays natal. La jeune femme tenait absolument à poursuivre ses études là-bas, pour être plus proche de sa mère. Lorsque la jeune brune apprit la nouvelle à Jason, le jeune homme eut du mal à ne pas lui crier de rester. Oksana se rappelle d'ailleurs très bien de sa réaction, puisque leur décision a eu une incidence directe sur leur avenir. Jason demanda la jeune fille en mariage. Ils étaient jeunes, et elle était amoureuse, tout comme lui. Elle abandonna son rêve de poursuivre ses études à Vérone pour lui. Ils purent entrer grâce à leurs bonnes notes, à l'université de Brown, mais le niveau y était malgré tout trop soutenue pour elle. Elle n'a pas tenu la distance, alors qu'il a très bien réussi...

La vie d'adulte avant même d'avoir vécu comme un enfant...


Devant la décision que venaient de prendre Oksana et Jason, leurs parents n'étaient pas très enthousiastes. Il faut dire qu'à dix-huit ans, les études importent bien plus que l'amour et pour ça, monsieur Campanello était du même avis que les parents de Jason. Mais Josh concéda tout de même à accorder la main de sa fille à Jason, qui sut prouver qu'il était un jeune homme respectable et amoureux. Ses parents le comprirent aussi et se plièrent à la décision de leur fils. Oksana et Jason se marièrent donc au cours de leur dix-huitième année, ils allaient presque avoir dix-neuf ans. Ils se trouvèrent un petit appartement, qu'ils réussirent à payer grâce au petit job qu'ils avaient trouvés. Oksana servait les clients d'un quelconque Starbuck, se trouvant non loin de son nouvel appartement. Ça suffisait à payer le loyer, et le salaire de Jason permettait de payer le reste. Ils se débrouillaient comme ils le pouvaient et la jeune femme était la plus heureuse des filles de son âge. Mais voilà, une tâche vint encombrer ce merveilleux tableau. Et cette tâche noire ne fut autre que les résultats qu'obtenus la jeune brune à ses examens de fin d'année. Elle avait beau avoir fait tous les efforts du monde, ça n'a pas suffi pour qu'elle réussisse son année. Découragée, Oksana regretta de ne pas avoir poursuivi son rêve d'aller vivre en Italie. Elle n'en dit rien à son mari, mais Jason pouvait sentir que quelque chose clochait. Il ne posait pas de questions, ayant peur d'en obtenir les réponses. Mais le pire restait à venir... Sa mère étant morte suite à un cancer du sein, Oksana pouvait tout aussi bien contracter la maladie de sa mère. Ce genre de cancer était génétique. La jeune femme a donc décidé de passer des examens au cours de sa dix-neuvième année. Et la réponse à ces examens ne firent qu'empirer la situation... Miss S. apprit que comme sa mère, elle aussi était porteuse du gêne du cancer du sein. Et que si elle ne le traitait pas rapidement, l'issue en serait désastreuse. Et c'est à partir de là qu'Oksana pris une décision qu'elle n'aurait pas dû prendre, tout du moins pas de cette manière... Le soir du jour où elle a apprit pour ses examens, elle s'est disputée avec Jason au sujet de l'Italie. Elle disait vouloir aller étudier là-bas, ce que son mari n'acceptait pas. Il ne voulait pas tout quitter pour se rendre dans un pays étranger quelqu'il soit. Cette dispute sonna la fin de leur si belle histoire d'amour... Ou tout du moins, la décision qui suivit cette dispute sonna la fin de tout cela... Le lendemain matin, alors que Jason était parti travailler, un samedi, Oksana lui a écrit une lettre lui expliquant qu'elle voulait réaliser son rêve d'aller étudier à Vérone. Elle précisait dans sa lettre qu'elle n'en voulait pas du tout à Jason et que si c'était à refaire, elle reprendrait exactement la même décision quant à leur mariage. Les derniers mots surplombant la lettre étaient : « Je t'aime si fort », des gouttes reflétant le fait qu'elle avait pleuré étaient dessinées sur le papier. Oksana déposa ensuite sa lettre sur leur lit et elle partit avec toutes ses affaires tenant dans deux valises. Avant de partir, elle est bien sur passer dire au revoir à son père et à son frère, ne pouvant décemment pas partir sans les avoir revus au préalable. En revanche, elle savait que si elle revoyait Jason avant de s'en aller, elle ne pourrait plus partir. Ce jour là, la jeune brune ne fit que pleurer...

L'âge adulte se traduisant par une solitude certaine...


A vingt ans, Oksana se trouvait donc à Vérone. Tout était plus simple en Italie du fait que là-bas, elle était majeure. Au début, elle ne put reprendre tout de suite des études. Elle abandonna même presque son rêve en se rendant compte que la décision qu'elle venait de prendre était stupide. Elle n'avait d'argent que ce qui lui restait de son dernier salaire. Elle n'aurait pas de quoi vivre bien longtemps. Et les prix des loyers à Vérone sont bien plus élevés qu'on pourrait le penser. Oksana dut donc trouver un travail pour pouvoir vivre. Mais avant tout de chose, elle avait repris son nom de jeune fille, ne voulant pas que Jason ne la retrouve... Elle ne voulait pas qu'il ait pitié d'elle en apprenant qu'elle était malade. Car ne l'oublions pas, il fallait aussi qu'elle se soigne. La jeune femme tenait à être indépendante, c'est pourquoi elle n'accepta que partiellement l'aide des ses grands parents. Ils lui furent tout de même d'une grande aide, la secourant côté argent le temps qu'elle retombe sur ses pieds. Mais le prix des examens pour soigner sa maladie n'était pas donné. Même si sa mutualité prenait la plupart des frais en charge, tout n'était pas remboursé. Et miss Campanello devait encore payer son loyer et sa nourriture. N'ayant pas d'autre choix, la jeune brune s'engagea en tant que secrétaire médicale auprès d'un tout nouveau médecin qui venait de s'installer en ville. Et c'est ce qui lui permis de vivre durant trois ans.

A vingt-trois ans, Oksana se rendit compte que les études lui manquaient cruellement. A force de traitement, son cancer avait fini par disparaître, elle avait même eu la chance de pouvoir garder ses deux seins. Ce fut donc au cours de sa vingt-troisième année que la jeune femme ne put réfréner son envie de reprendre ses études. Elle s'est donc inscrite à l'université de psychologie de Vérone, cursus qu'elle a toujours rêvé de suivre. Il lui fallut tout reprendre depuis le début du fait qu'elle étudiait les sciences lorsqu'elle était à Brown. A 23 ans, la jeune brune commença donc une licence en psychologie. Elle réussit à valider sa première puis sa deuxième année, se trouvant actuellement en troisième et dernière année. A presque 25 ans, miss C. reste secrétaire médicale dans le même cabinet qu'à ses débuts, alliant travail et études à merveille. Elle ne cesse pourtant de penser à Jason. Le jeune homme lui manque cruellement. Son absence est comme si le cœur de la jeune femme était troué par un immense vide. Mais elle ne peut pas revenir en arrière. Elle s'efforce de penser que Jason est de l'histoire ancienne, chose qu'elle n'arrive bien évidemment pas à faire.

Du côté de Josh, le père d'Oksana, tout se passe bien. Matthew est toujours à ses côtés même si il aspire lui aussi à rejoindre son pays natal. Oksana a appris la nouvelle de sa maladie à son père une fois qu'elle eut été guérie, elle ne voulait pas l'inquiéter et le replonger dans la spirale infernale qu'il avait déjà empruntée quelques années plus tôt. La jeune femme reste très proche de sa famille, faisant tout ce qu'elle peut pour ne pas s'en éloigner. Elle va bientôt pouvoir constater que Jason l'aura rejoint en Italie, ayant appris pour sa maladie...


Dernière édition par Oksana M. Campanello le Dim 18 Déc - 14:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDA ✿ ❝ girls run the world ❞

avatar

✉ Lettres envoyés : 317
✉ A Vérone depuis le : 16/06/2011
✉ Adresse : « en réflexion »
✉ Activité : « organisatrice de mariage »



MessageSujet: Re: OKSANA - Le regard des autres est notre meilleur miroir.   Sam 17 Déc - 20:43

MA CHERIE !!!!!!!!!! I love you
WELCOME & Good luck pour ta fichounette I love you Et surtout excellent choix d'avatar
Une question? Un problème? Le staff est là pour toi

___________________________________________



yellow diamonds in the light and we're standing side by side as your shadow crosses mine what it takes to come alive it's the way I'm feeling I just can't deny but I've gotta let it go, we found love in a hopeless place ♦️ rihanna.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letters-to-juliet.forumgratuit.org
OKSANA ▬ L'amour est compliqué mais il vaut la peine d'être vécu.

avatar

✉ Lettres envoyés : 73
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: OKSANA - Le regard des autres est notre meilleur miroir.   Sam 17 Déc - 20:44

MA CHANOUUUUU
Merci et je veux un super lien quand j'aurai fait ma fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CO-FONDA ✎ ❝ don't give up because you're loved ❞

avatar

✉ Lettres envoyés : 237
✉ A Vérone depuis le : 05/12/2011
✉ Adresse : underco
✉ Activité : libraire



MessageSujet: Re: OKSANA - Le regard des autres est notre meilleur miroir.   Sam 17 Déc - 20:45

NOTRE PREMIER MEMBRE !!!!
BIENVENUE PARMI NOUS !
Si tu as une question un soucis, nous sommes là pour toi.
Bonne chance pour ta fiche ma belle.

___________________________________________

Dashing through the snow. On a one-horse open sleigh. Over the fields we go. Laughing all the way; Bells on bob-tail ring making spirits bright. What fun it is to ride and sing. A sleighing song tonight. Jingle bells, jingle bells, jingle all the way!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letters-to-juliet.forumgratuit.org/
OKSANA ▬ L'amour est compliqué mais il vaut la peine d'être vécu.

avatar

✉ Lettres envoyés : 73
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: OKSANA - Le regard des autres est notre meilleur miroir.   Sam 17 Déc - 20:46

Oh trop bien Je suis prems

Merci à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 152
✉ A Vérone depuis le : 11/12/2011
✉ Adresse : Appartement 131 via pallone
✉ Activité : Interne



MessageSujet: Re: OKSANA - Le regard des autres est notre meilleur miroir.   Sam 17 Déc - 21:13

Bienvenue parmi nous

___________________________________________


❝ MERRY CHRISTMAS AND HAPPY NEW YEAR ❞
When we finally kiss goodnight, how I'll hate going out in the storm! But if you'll really hold me tight, all the way home I'll be warm. The fire is slowly dying, and the deer was still good-bying, but as long as you love me so, Let It Snow! Let It Snow! Let It Snow!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 26
✉ A Vérone depuis le : 11/12/2011



MessageSujet: Re: OKSANA - Le regard des autres est notre meilleur miroir.   Sam 17 Déc - 21:21

Bienvenue ici chère double I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✿ ❝ Hamster sans coeur et doté d'un fouet !❞

avatar

✉ Lettres envoyés : 243
✉ A Vérone depuis le : 16/06/2011
✉ Adresse : Manhattan ? Rome ? Paris ? Tu veux une carte ?
✉ Activité : Protection de témoin ! Ouais flic sous couverture si tu préfères !



MessageSujet: Re: OKSANA - Le regard des autres est notre meilleur miroir.   Dim 18 Déc - 12:15

Bienvenue parmi nous

LEA

___________________________________________

Please give me a chance...

« Ici, je veux fixer mon éternelle demeure et soustraire aux jougs d’adverses étoiles et cette chair lasse du monde. Mes yeux, un dernier regard. Mes bras, une dernière étreinte. Vous, lèvres, porte de l’âme humaine, sceller d’un baiser légitime votre éternel pacte avec le sépulcre. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OKSANA ▬ L'amour est compliqué mais il vaut la peine d'être vécu.

avatar

✉ Lettres envoyés : 73
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: OKSANA - Le regard des autres est notre meilleur miroir.   Dim 18 Déc - 13:49

Merci vous trois

MARK

Et ma double Lea c'est la plus forte d'abord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDA ✿ ❝ girls run the world ❞

avatar

✉ Lettres envoyés : 317
✉ A Vérone depuis le : 16/06/2011
✉ Adresse : « en réflexion »
✉ Activité : « organisatrice de mariage »



MessageSujet: Re: OKSANA - Le regard des autres est notre meilleur miroir.   Dim 18 Déc - 14:52

Pfwa l'histoire de fou I love you Au début on s'attends à une histoire tout beau tout rose puis après bam c'est tout le contraire, personnellement je trouve l'histoire de Oksana triste, j'en ai presque pleuré même tellement c'est bien écrit et tout Me faudra un lien avec cette pitite Oksana moi U-U Razz En tout cas je te valide avec plaisir I love you

❝ Yes you did it ❞

Comme tu as pû le comprendre tu es validé(e) ! Cependant après validation, il y a plusieurs choses à faire, qui sont les suivant :

♦️ Tu peux te créer une fiche de lien ici pour que les membres le souhaitant puissent te demander des liens avec ton personnage, ainsi que de te créer une fiche pour répertorier tous tes rps et pour que d'autres membres puissent te demander des rps éventuellement, ici .

♦️ N'oublie surtout pas de recenser ton avatar ici et si tu as créé des scénarios ou que tu as l'intention d'en créer et que tu ne veux pas que l'on te vole l'avatar alors recenses tes scénarios ici .

♦️ Pour que tout le monde puisse savoir où ton personnage habite et quel métier fait-il, recenses ton emploi ici, si il n'y a pas le lieu que tu souhaites ainsi que l'emploi souhaité n'hésite pas à faire une demande ici, et va choisir une habitation ici .

♦️ Pour embellir ton profil, n'hésite pas à faire une demande de rang ici .

♦️ Pour mieux en savoir sur la ville, il y a une description ici .

♦️ Un évènement a été mis en place, donc merci de le prendre en compte dans certains de vos rps et surtout n'hésitez pas à donner vos avis à la suite du sujet qui se trouve ici .

♦️ Mais le plus important sur LTJ est de ... S'AMUSER !!! Alors encore une fois bienvenue parmi les fous du forum

___________________________________________



yellow diamonds in the light and we're standing side by side as your shadow crosses mine what it takes to come alive it's the way I'm feeling I just can't deny but I've gotta let it go, we found love in a hopeless place ♦️ rihanna.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letters-to-juliet.forumgratuit.org
OKSANA ▬ L'amour est compliqué mais il vaut la peine d'être vécu.

avatar

✉ Lettres envoyés : 73
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: OKSANA - Le regard des autres est notre meilleur miroir.   Dim 18 Déc - 14:54

Merci ma chérie I love you Je cours faire tout ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: OKSANA - Le regard des autres est notre meilleur miroir.   

Revenir en haut Aller en bas
 

OKSANA - Le regard des autres est notre meilleur miroir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LETTERS TO JULIET ::  :: Quai d’enregistrement :: Vous pouvez circuler !-