AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ANDREA ღ « Petit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

✉ Lettres envoyés : 200
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : architecte et basketteur amateur.



MessageSujet: ANDREA ღ « Petit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. »   Dim 18 Déc - 12:43


andrea luciano del moro

A Vérone, on le connait sous le nom de Del Moro, Andrea. Il a vu le jour à Rome, le 1 juillet 1985, il est donc âgé de 26 ans, et est donc italien. Même si cela ne se voit pas il est célibataire. Il habite depuis huit ans à Vérone. Il exerce le métier d'architecte. Selon les rumeurs on le voit souvent à la terasse d'un café entrain de manger du tiramisu. On pourrait le décrire comme indépendant, attentif, minutieux, ambitieux, courageux, têtu, impulsif, arrogant, impatient et manipulateur., mais cependant il reste une personne adorable. Dans les ruelles de Vérone parfois on croit apercevoir cPenn Badgley, mais ce n'est que lui.
Si tu étais un parfum: je serais La nuit de l'Homme d'Yves Saint-Laurent car c'est un parfum frais et masculin qui a l'avantage d'être à la fois sophistiqué et qui est un véritable choc olfactifs.
Si tu étais une ville: Je serais Paris, une ville que j'ai eu l'occasion de visiter plusieurs fois dans ma vie et dans laquelle je redécouvre des merveilles à chaque fois. Il s'agit, selon moi, de la capitale de la mode, de la luxure et du goût par excellence. Et puis.. L'accent français est tellement sensuel.
Si tu étais une musique: Je serais, sans aucune hésitation Fix you de Coldplay car la mélodie est touchante et les paroles sont tout simplement sensationnelles. De plus, je trouve qu'elles me correspondent à la perfection.
Si tu étais un film: Je serais un Disney, peu importe lequel, car lorsque l'on regarde un des chefs d'oeuvres de notre cher Walt, l’insouciance reprend le dessus et on se sent réellement apaisé, comme quand on avait 5 ans.
Si tu étais un plat: Je serais un plat mexicain bien épicé qui vous crame la gueule mais dont vous reprenez quand même, un poison, une drogue.
Si tu étais un élément climatique: Je serais de la neige car elle est à la fois douce, tendre et d'une froideur inconditionnelle. De plus, la neige est rare et souvent attendu. N'est-ce pas ce à quoi rêve chaque être humain ?

Tu es plutôt sucré ou salé: Plutôt sucré, je ne dis jamais non à une confiserie ou à du chocolat. Par contre, il m'arrive parfois de louper un repas sans m'en rendre compte, simplement parce que je suis submergé de travail.
Tu es père fouettard ou père noël: Certainement un mélange des deux. On pourrait peut-être même dire que je suis un Père Noël caché sous un déguisement de père fouettard.
Tu es plus fraise ou nutella: Nutella, comme vous vous en doutez certainement. La fameuse règle du "Mange cinq fruits et légumes par jour", c'est loin d'être mon truc.
Tu es plus noël ou anniversaire: Aucun des deux. Je ne suis pas un grand amateur de fêtes familiales. Même si les Volturi m'ont vraiment donné l'impression d'avoir une véritable famille, je ne peux m'empêcher de penser à mon père, à ma mère et à Clélia lorsque l'on se réunis en "famille".
Tu es plus naturel ou superficiel: Je dirais que je suis plutôt naturel même si je prends quand même soin de moi. Je ne suis pas du genre à me regarder dix fois par jour dans la glace ou à changer de vêtements deux fois sur la journée.
Tu es plus poème ou équation: Comme mon métier l'indique, j'ai toujours été plutôt équation. Les chiffres, les statistiques, les mesures,.. J'aime les choses concrètes.

la tua lettera a Giulietta


Juliette,
Le mythe de l'amour.. C'est bien toi, pas vrai ? Mais à quoi bon ? Il suffit de lire, de voir des films. Les grandes légendes d'amour finissent toute de la même façon : par la mort. L'amour n'est qu'un sentiment destructeur que les hommes ont trouvés pour s'autodétruire. Les histoires d'amour finissent mal en général, ce n'est pas une supposition ou une hypothèse, c'est un fait. Alors, je te le répète, à quoi bon ? Je n'ai jamais aimé mise à part mon père, ma mère et bien évidemment Clélia et tout ça pour quoi ? Pour qu'au final, je me retrouve séparer d'eux, soit par la mort, soit par la violence, soit par l'orgueil. L'amour fait mal, l'amour détruit et pourtant on fonce tous tête baissée droit devant. Je ne veux pas croire en l'amour, je ne veux pas vivre l'amour mais pourtant.. Putain, qu'est ce que j'en ai besoin ! C'est ça le problème, même si l'on voudrait s'en défaire, on se retrouverait incapable de le faire. Cette lettre n'est pas une requête, cette lettre n'est pas une promesse, cette lettre est juste un cri de colère contre l'amour et ses vices. Juliet, toi qui est morte pour celui que tu aimes.. J’aimerais juste savoir pourquoi. Oui, pourquoi ? Pour faire rêver ? Pour faire mourir ? Shakespeare devait être bien inspiré lorsqu'il vous a créé, toi et ton Roméo. Bien inspiré ou bien déchiré, là est la vraie question parce qu'après tout. On rêve tous de voir quelqu'un mourir pour nous, pour nous rejoindre, pour notre belle gueule mais nous ? Pour qui serions-nous capable de mourir, de souffrir, de laisser notre vie ? Pas pour grand monde, non.. Pas pour grand monde.

almostalways || manon

AGE: 19 ans PRESENCE: 4/7j COMMENT AS TU CONNU LE FORUM: sur prd (a) COMMENT LE TROUVES-TU: AMAZING ! et puis, le contexte est tout simplement fabuleux ! POURQUOI CET AVATAR: Je voulais jouer un garçon car ça faisait trop longtemps. J'avais au départ pensé à Ian Somerhalder mais finalement, j'ai opté pour Penn même si j'ai longtemps hésitée avec Chace. DERNIER PETIT MOT: I LOVE YOU




Dernière édition par Andrea L. Del Moro le Dim 18 Déc - 15:16, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 200
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : architecte et basketteur amateur.



MessageSujet: Re: ANDREA ღ « Petit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. »   Dim 18 Déc - 12:43


AUCUNE MÉDAILLE D'HONNEUR POUR UNE FEMME D'HONNEUR..


point de vue de Andrea,
« Enzo ! Elle est où Mischa ? » Sautillant jusqu'à mon tuteur dans mon maillot rouge, je cherchais ma marraine des yeux. Aujourd'hui, c'était mon jour, mon heure de gloire. J'avais travaillé tellement dûr pour en arriver là que je ne pouvais pas concevoir qu'elle ne soit pas présente. « Elle ne se sentait vraiment pas bien, Andrea, elle est donc restée à la maison. Mais ne t'inquiète pas, j'ai pensé à prendre la caméra. » C'est alors que je vis celui qui avait pris la place de mon père lever fièrement son caméscope en l'air avec ce sourire enfantin qui faisait sa particularité. J'avais toujours été très proche de lui, même avant l'accident de mes parents. On était pas de la même famille mais lui et Mischa, ma marraine, avaient pris soin de moi. Il était à la fois mon modèle, mon ange gardien et mon meilleur ami. Malgré tout, j'aurais eu besoin de ma marraine en cet après-midi où les regards allaient être rivés sur moi.. C'était la première fois que je jouais dans une salle qui accueillait autant de monde et la peur me nouait le ventre au fur et à mesure que le temps passait. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, je me retrouvais sur cet immense gymnase à courir après ce ballon orangé en essayant tantôt de faire des passes, tantôt de marquer. Je n'étais encore qu'un enfant et pourtant, je connaissais mieux le basket que la plupart des adultes, je le pratiquais depuis que je savais marcher. C'était plus qu'une passion, c'était un rêve, c'était mon avenir, c'était ma vie et je prenais très mal le fait que Mischa ne soit pas présente sauf que j'étais loin de savoir ce qu'il se passait pour elle en ce moment même. Lorsque je rentrai à la maison, le soir même, elle n'était pas là, elle n'avait laissé qu'un mot à Enzo qui s'affola dès qu'il eut fini de le lire. Quelques jours plus tard, on me parla de bébé, d'une fille, d'un déni de grossesse, d'une complication. Comme si je savais ce que ça voulait dire surtout que Mischa était censée ne pas pouvoir avoir d'enfant. La seule chose que je vis, c'est cette espèce de petite crevette pleine de peau qui semblait porter les mêmes vêtements que les poupées des magasins et un grand cerceuil sur lequel Liam pleurait. J'avais 4 ans, ma marraine venait de mourir, Clélia venait de naître.



UN HOMME QUI PART NE DOIT JAMAIS SE RETOURNER.


point de vue de Clélia,
« Non mais tu n'aurais pas pu faire attention, petite idiote ! » En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, je montai les escaliers quatre à quatre pour m'enfermer dans ma chambre, mon père à mes trousses. Plus rapide que lui, je réussis à fermer la porte de ma chambre à clé avant de pousser ma vieille caisse à jouets devant pour être persuadée qu'il n'entre pas. Je sautai ensuite dans mon lit et attrapai le cadre qui était déposé sur ma table de nuit, il contenait une photo de ma mère, la seule qu'il me restait, mon père ayant pris possession de toutes les autres. Je la serrai contre moi en essayant de ne pas pleurer mais les larmes dégringolaient déjà sur mes joues. Elle était morte en me donnant naissance et dans la famille, on avait tous vécu ça à notre façon. Enzo, mon père, a remis toute sa frustration sur moi. On peut encore voir les conséquences de sa souffrance sur ma peau blanche, j'ai tué la femme qu'il aimait et je crois bien qu'il ne me le pardonnera jamais. Andrea, le filleul de ma mère, a vécu ça d'une façon très différente. Pour lui, je suis un peu la réincarnation de ma mère. On a toujours été très proches, il m'a toujours protégé comme il le pouvait même si c'était loin d'être facile. Il a vu mon père se détériorer, il l'a vu devenir un homme mauvais. Moi, je n'avais jamais connu que cette facette de lui et j'avais l'impression que c'était normal. J'avais tort. Assise sur mon lit, les larmes dégoulinant sur mes joues, j'entendais mon père tambouriner à la porte en me criant des injures. J'avais envie de mourir. J'avais envie de mourir et de leur rendre ma mère mais c'était impossible.. Le bruit semblait avoir cessé, mon père devait s'être calmé, tout ça pour une assiette de pâtes renversées. Je commençais à me rassurer lorsque j'entendis à nouveau tambouriner à la porte. Je sursautai de peur avant de resserrer un peu la couverture contre moi. « Clélia, ouvre-moi. C'est Andrea. » Au son de la voix douce de mon ami, mes battements de coeur reprirent un rythme normal. Je me précipitai vers la porte, poussai mon bac avant d'ouvrir et de sauter dans ses bras. C'était tellement apaisant d'être contre lui, à ne penser à rien d'autre. Vous savez, on dit que lorsque l'on est petite, on tombe amoureuse de son père, moi, c'était de mon frère de coeur dont j'étais amoureuse. Après une courte étreinte, il s'engouffra dans ma chambre et commença à mettre des tonnes de vêtements dans un grand sac avant de prendre ma petite main et de me faire descendre les escaliers. « Eh ! Andrea ! Tu comptes faire quoi là ? » « On part, Enzo. On part parce que tu n'as jamais été capable de prendre soin de nous comme maman et Mischa auraient aimé que tu le fasses. C'est bien beau de pleurer sa mort mais c'est encore mieux de l'honorer. On va poursuivre la vie que nos mères auraient voulu qu'on poursuive. Au revoir, Enzo. On t'aime mais tu nous as fait trop de mal. » Cette mine déconfite fut la dernière image que j'eus de mon père alors qu'Andrea m'emmenait je ne sais où. J'avais 13 ans, Julian devenait un homme, mon père devenait un déchet.



ELLE N'EST JAMAIS REVENUE. JUSQU'À AUJOURD'HUI, MAIS QUI SAIT DEMAIN OU APRÈS DEMAIN.. OU L'AN PROCHAIN. LUI, IL SAIT QUE L'ATTENTE COMMENCE AVEC LA FIN DU JOUR.


point de vue d'Andrea.
"Cela fait maintenant cinq ans que je vis avec la famille Volturi. C'est pas toujours facile, j'ai eu un peu de mal avec la mère et l'aînée au début mais mise à part ça, j'suis vraiment adopté par eux.. Je travaille comme architecte, mais je continue le basket. Quoi que.. Tu dois certainement t'en foutre. On n'est jamais sûr de rien dans la vie, hein Enzo ? Et oui, j'ai de l'ambition, en même temps quand on a eu une vie comme la mienne, on n'a pas trop le choix. Quand on t'a quitté, Clélia et moi, on s'est retrouvé à la rue, on y est d'ailleurs resté deux mois et crois-moi, ça nous a forgé un caractère. Malgré ça, je crois que j'aurais préféré y rester parce que lorsque les services sociaux ont mis la main sur nous, ils nous ont séparé avant de nous mettre dans une famille d'accueil. Je n'ai plus entendu parler d'elle depuis. J'ai donc débarqué à Verone, dans cette ville effervescente qui allait trop vite pour moi, j'ai mené la vie impossible à ma famille d'adoption, mais ils ne m'ont pas lâché. Je ne suis pas leur sang mais eux, ne m'ont pas lâché. Mais je ne vais pas m'en plaindre, j'y ai rencontré ma meilleure amie, c'est grâce à elle que je suis ce que je suis aujourd'hui, tu sais ? C'est la petite dernière de la famille, on se ressemble et on se comprends. Puis.. On menne la vie impossible à Cleo. Je t'ai parlé d'ambition toute à l'heure, pour ça, je peux te remercier. Parce que depuis le calvaire que tu nous a fait endurée, je suis absolument prêt à tout pour réussir dans la vie. Tu vois, j'y suis arrivé. Tout seul. Comme un grand. Je ne suis certainement pas ce que tu voulais que je sois, je ne suis certainement pas ce que mes parents ou Mischa voulait que je sois mais je suis quelqu'un. Sans Clélia, je n'y serais pas parvenu. Mais je te pardonne, Enzo. Je te pardonne parce que je te comprends et parce que je t'aime. Par contre, il va falloir que tu fasses quelque chose pour moi. Retrouve-la. C'est ta fille, retrouve-la. J'ai besoin d'elle, je t'en prie.. Tu me dois bien ça. Andrea."


Dernière édition par Andrea L. Del Moro le Dim 18 Déc - 15:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 200
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : architecte et basketteur amateur.



MessageSujet: Re: ANDREA ღ « Petit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. »   Dim 18 Déc - 12:45

Grosse hésitation en Chace et Penn :/ HELP ME I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDA ✿ ❝ girls run the world ❞

avatar

✉ Lettres envoyés : 317
✉ A Vérone depuis le : 16/06/2011
✉ Adresse : « en réflexion »
✉ Activité : « organisatrice de mariage »



MessageSujet: Re: ANDREA ღ « Petit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. »   Dim 18 Déc - 12:48

Personnellement je préfère sexy Chace !!!!
Chace + Pseudo + Avatar =
Welcome & Good Luck pour ta fichounette I love you
Une question? Un problème? Le staff est là pour toi

___________________________________________



yellow diamonds in the light and we're standing side by side as your shadow crosses mine what it takes to come alive it's the way I'm feeling I just can't deny but I've gotta let it go, we found love in a hopeless place ♦️ rihanna.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letters-to-juliet.forumgratuit.org

avatar

✉ Lettres envoyés : 200
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : architecte et basketteur amateur.



MessageSujet: Re: ANDREA ღ « Petit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. »   Dim 18 Déc - 12:57

Merci beaucoup (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité



MessageSujet: Re: ANDREA ღ « Petit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. »   Dim 18 Déc - 13:14

    Moi, je préfère Penn, perso. Il est tellement plus... viril que Chace je trouve :poire:
    (oui oui, je suis d'une très grande aide Arrow )

    Almostalways? T'es pas Callie sur Sweet Home Alabama? Je t'ai reconnue grâce au titre
    je suis Lou-Ann Blackwood dessus. (a)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✉ Lettres envoyés : 200
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : architecte et basketteur amateur.



MessageSujet: Re: ANDREA ღ « Petit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. »   Dim 18 Déc - 13:18

Je les overkeaf tout les deux tellement :(

Siii j'suis Callie sur SHA Comme on se retrouve (a) En plus, j'ai hésité à prendre le scénario avec Somerhalder x) Tu me réserves un supra-lien, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CO-FONDA ✎ ❝ don't give up because you're loved ❞

avatar

✉ Lettres envoyés : 237
✉ A Vérone depuis le : 05/12/2011
✉ Adresse : underco
✉ Activité : libraire



MessageSujet: Re: ANDREA ღ « Petit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. »   Dim 18 Déc - 13:25

POURQUOI HESITER POURQUOI NE PAS LE PRENDRE
Bienvenue quand même.
Chace pour ma part car c'est sentimental mdr.
Bonne chance pour ta fiche.
Si tu as besoin n'hésite pas à trouver un membre du staff.

___________________________________________

Dashing through the snow. On a one-horse open sleigh. Over the fields we go. Laughing all the way; Bells on bob-tail ring making spirits bright. What fun it is to ride and sing. A sleighing song tonight. Jingle bells, jingle bells, jingle all the way!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letters-to-juliet.forumgratuit.org/

avatar

✉ Lettres envoyés : 200
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : architecte et basketteur amateur.



MessageSujet: Re: ANDREA ღ « Petit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. »   Dim 18 Déc - 15:17

Moooh *-* Désolée, Azurra I love you Merci en tout cas (:

Je pense avoir terminé ma fiche (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✿ ❝ Hamster sans coeur et doté d'un fouet !❞

avatar

✉ Lettres envoyés : 243
✉ A Vérone depuis le : 16/06/2011
✉ Adresse : Manhattan ? Rome ? Paris ? Tu veux une carte ?
✉ Activité : Protection de témoin ! Ouais flic sous couverture si tu préfères !



MessageSujet: Re: ANDREA ღ « Petit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. »   Dim 18 Déc - 15:26

C'est un très bon choix Penn !
J'adore ta lettre à Juliette au passage surtout le début I love you Enfin bref WELCOME ET AMUSE TOI BIEN tu es validé !

❝ Yes you did it ❞

Comme tu as pû le comprendre tu es validé(e) ! Cependant après validation, il y a plusieurs choses à faire, qui sont les suivant :

♦️ Tu peux te créer une fiche de lien ici pour que les membres le souhaitant puissent te demander des liens avec ton personnage, ainsi que de te créer une fiche pour répertorier tous tes rps et pour que d'autres membres puissent te demander des rps éventuellement, ici .

♦️ N'oublie surtout pas de recenser ton avatar ici et si tu as créé des scénarios ou que tu as l'intention d'en créer et que tu ne veux pas que l'on te vole l'avatar alors recenses tes scénarios ici .

♦️ Pour que tout le monde puisse savoir où ton personnage habite et quel métier fait-il, recenses ton emploi ici, si il n'y a pas le lieu que tu souhaites ainsi que l'emploi souhaité n'hésite pas à faire une demande ici, et va choisir une habitation ici .

♦️ Pour embellir ton profil, n'hésite pas à faire une demande de rang ici .

♦️ Pour mieux en savoir sur la ville, il y a une description ici .

♦️ Un évènement a été mis en place, donc merci de le prendre en compte dans certains de vos rps et surtout n'hésitez pas à donner vos avis à la suite du sujet qui se trouve ici .

♦️ Mais le plus important sur LTJ est de ... S'AMUSER !!! Alors encore une fois bienvenue parmi les fous du forum

___________________________________________

Please give me a chance...

« Ici, je veux fixer mon éternelle demeure et soustraire aux jougs d’adverses étoiles et cette chair lasse du monde. Mes yeux, un dernier regard. Mes bras, une dernière étreinte. Vous, lèvres, porte de l’âme humaine, sceller d’un baiser légitime votre éternel pacte avec le sépulcre. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OKSANA ▬ L'amour est compliqué mais il vaut la peine d'être vécu.

avatar

✉ Lettres envoyés : 73
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: ANDREA ღ « Petit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. »   Dim 18 Déc - 15:27

Bienvenue et Penn quoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ANDREA ღ « Petit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

ANDREA ღ « Petit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» dalia harrison ø ex-petite amie (cher llyod) - réservée.
» Test: Qui aurait été votre petit copain à l'akatsuki et qui aurais-été-tu?
» Mika Jones... ♪ [Terminé]
» humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)
» Petit jeu ! By Vif Renard.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LETTERS TO JULIET ::  :: Quai d’enregistrement :: Vous pouvez circuler !-