AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ASILYS | Une histoire commence toujours par le début.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Princesse ♣ Love me.

avatar

✉ Lettres envoyés : 96
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : Gérante d'une boutique de vêtements



MessageSujet: ASILYS | Une histoire commence toujours par le début.   Dim 18 Déc - 17:56


Asilys Meweene Sulway

A Vérone, on la connait sous le nom de Sulway Asilys Meweene. Elle a vu le jour à Atlanta, le 14 février 1988, elle est donc âgée de 23ans, et est donc américaine. Même si cela ne se voit pas elle est célibataire. Elle habite de puis 1 à Vérone. Elle exerce le métier de gérante d'une boutique de vêtements. Selon les rumeurs on le voit souvent à la terasse d'une terasse entrain de manger de Gelato. On pourrait le décrire comme lunatique, caractérielle, têtue, possessive, jalouse et généreuse, sociable, attentionnée, joyeuse, sensible, mais cependant elle reste une personne adorable. Dans les ruelles de Vérone parfois on croit apercevoir Sophia Bush, mais ce n'est que elle.
Si tu étais un parfum: La fraise parce que c'est pour les filles et que j'en suis une. Et aussi parce que ça sent bon !
Si tu étais une ville: Venise, la ville des amoureux.
Si tu étais une musique: Skinny Love de Birdy. Juste parce que la mélodie est sublime.
Si tu étais un film: Pearl Harbor ou Titanic, vous voyez le genre.
Si tu étais un plat: Les Lasagnes ! Parce que je suis en Italie et que j'ai toujours aimé ce plat.
Si tu étais un élément climatique: Le vent, il balaye tout comme l'amour.

Tu es plutôt sucré ou salé: Sucré ... c'est plus sensuel ça !
Tu es père fouettard ou père noël: Père Noël, j'aime pas les mauvaises histoires.
Tu es plus fraise ou nutella: Nutella pour cette fois, je suis trop gourmande il parait.
Tu es plus noël ou anniversaire: Noël pour une bonne fête familiale.
Tu es plus naturel(le) ou superficiel(le): Naturelle mais on me voit souvent comme superficielle.
Tu es plus poème ou équation: Poème, j'aime pas les chevaux.

la tua lettera a Giulietta


Chère Juliet,

Je ne sais pas trop pourquoi je t'écris mais il parait que d'écrire, ça fait du bien. Tu veux savoir ce que je penses de l'amour ? Que c'est une belle connerie mais qu'on y est tous faible ! Quand on est gamin, on croit aux contes de fées. J'étais cette gamine, insouciante, naïve et qui croyait que l'amour c'était pour toute la vie. Mais on a tous le droit de se tromper. Aujourd'hui, je ne sais pas quoi penser de cette chose qui nous meurtris le cœur mais qui en même temps, nous rend plus heureux. C'est quoi au juste ce sentiment ? Pourquoi est ce qu'on aime si c'est pour se détruire ? Je ne crois pas qu'on soit fait pour endurer tout le mal qu'on se fait parfois mais pourtant, je sais qu'on y survie. La preuve, je suis ici à écrire. Au final, les gens ont raisons, ça fait du bien d'écrire.
Tu dois sans doute te demander pourquoi j'en suis arrivé à ce stade avec l'amour. Comme je te disais, j'étais qu'une gamine maintenant j'ai grandi mais je l'aime encore … Je crois que je l'aimerais toujours. Il s'appelle Jayson, je le connais depuis l'université. Les choses sont devenus compliquées maintenant et au fond, tout est de ma faute. C'est moi qui est partit sans un mot, même pas une excuse et je suis revenu, deux ans plus tard avec l'intime espoir qu'il me pardonnerait. Je croyais quoi ? Les mecs ont de la fierté et je l'ai blessé. J'ai le droit d'en souffrir aussi mais tout ce qu'il a fait. Non j'en peux plus. Il n'arrive pas à me pardonner même après un an et pourtant, je sais qu'il m'aime toujours, qu'on s'aime toujours. On s'aimera toujours. Tu crois en l'âme sœur ? C'est bizarre de parler de ça, je suis pas le genre de personne qui croit au destin ou c'est autre connerie. Pour moi, on a le libre arbitre et on est les seul coupable de nos actes. On choisit nos routes et c'est suivant celles qu'on empreinte que notre futur se dessine mais il peut changer à tout moment. Le mien à changer de tout au tout lorsque je suis partie et j'aime pas le futur que je vois … Sans lui … Non et pourtant c'est comme ça qu'il va être.

Amicalement,
Asilys.

skinny || émily

AGE: 19 ans PRESENCE: 7/7j COMMENT AS TU CONNU LE FORUM: Bazzart COMMENT LE TROUVES-TU: Sublime ! POURQUOI CET AVATAR: C'ma Sophia Bush ! DERNIER PETIT MOT: On joue ?



Dernière édition par Asilys M. Sulway le Dim 18 Déc - 19:17, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse ♣ Love me.

avatar

✉ Lettres envoyés : 96
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : Gérante d'une boutique de vêtements



MessageSujet: Re: ASILYS | Une histoire commence toujours par le début.   Dim 18 Déc - 17:57


l'oceano dei tuoi occhi




Les années universitaires ...

Les lumières tamisées et le regard perdu sur de vieux albums photos, Asilys songeait. Non pas à demain ni à aujourd'hui mais à hier. Tandis que son regard vagabondé sur les différentes photos présentes dans l'album, elle repensait au passé. A ses amis, qui lui avait tant manqué, a ses proches, pas assez présente pour eux pensait-elle et a son ex fiancé. L'homme le plus attentionné et aimant qui lui était donner de rencontrer. Cependant, elle l'avait laisser pour son bien, enfin c'est ce qu'elle pensait. C'était peut être égoïste de sa part ou simplement qu'elle n'y avait pas assez réfléchis. Elle était partie sur un coup de tête, du jour au lendemain et elle n'avait pas réfléchis à tout. Asilys voulait simplement faire le bonheur des autres, c'était comme ça qu'elle fonctionnait et sa maladie ne rendrait heureux personne. Qui aurait envie de la voir sur un lit d'hôpital, blanche comme neige, les cheveux qui tombe, les nausées et tout autres désagréments ? Personne et elle ne voulait en aucun l'imposait à quelqu'un. Seul ces parents l'avaient suivis mais elle leur avait interdis de venir la voir quand elle n'allait pas bien. Plus les photos défilés sous ses yeux et plus la boule dans son ventre grossissait, elle avait mal … Vraiment mal. Quand elle arriva aux photos de Jayson et elle, ce fut le drame. Elle ne put s’empêcher de pleurer … Les larmes coulaient le long de ses joues avant de rejoindre sa bouches, elles étaient salées … Amères puis elles vinrent s'écraser sur les photos. Elle ferma alors aussitôt l'album et le posa sur son lit avant de le fixer un moment, comme si tout ça ne serait qu'un mauvais rêve … Asilys ferma d'abord les yeux puis les rouvris aussitôt mais rien n'avait changé, nous étions toujours 2 ans après et elle avait toujours eu cette maladie. Elle lâcha un léger soupir puis tira les draps de son lit avant de s'y allonger. Demain serait un autre jour … Un jour meilleur. Ou pas.

9h30, Asilys était en retard à son premier cour, ça commencer bien. Les livres dans les bras, elle se mit alors à courir dans les couloirs vides de l'établissement à la recherche de la salle de cours. Ses couloirs lui rappelaient tellement de chose, tellement de souvenirs qu'ils en étaient presque douloureux. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait décidé de revenir ici. Asilys aurait pu tout aussi bien partir ailleurs et ne pas revenir dans ce lycée cependant, elle y était attachée. Il lui avait tellement manqué pendant ces deux années, tout lui avait manqué et chaque jour elle repensait à sa vie d'avant et ce qu'elle aurait pu être aujourd'hui. Mais on ne peut pas changé le passé, on peut simplement faire en sorte que le futur soit meilleur. Elle se devait de faire en sorte que son futur soit meilleur, dans le cas contraire, elle ne s'en remettrait jamais. Vous savez, quand vous abandonnez tout du jour au lendemain, vos souvenirs, vos projets, vos êtres chers et tout ce qui va avec, vous détruisez une part de vous même. Vous êtes déchirer, anéanti et Asilys le savait. Elle avait vécu ça et c'était la chose la plus difficile qu'elle n'avait jamais faites. La vie est faite parfois de choix, bons ou mauvais, seul nous savons exactement ce qui est le mieux pour les autres. Pas pour nous, seulement pour les autres … Quand Asilys fut passer devant la salle de cour recherchée, elle s'arrêta aussitôt et revint sur ces pas. Elle n'aimait pas être en retard, surtout pour son premier jour. Elle avait appelé ça, sa résurrection. Elle savait cependant, ou n'en était pas totalement sure, que Jayson serait présent dans cette salle. Tout ses anciens amis aussi et elle avait vraiment très mal au ventre. Que devait-elle faire ? Entrer, présenter sa convocation et partir aussitôt s’asseoir à une table seule ? Les choses n'étaient pas toujours aussi simple, elle savait qu'elle devait les affronter et tous … C'était la seule façon qu'elle avait de recommencer une nouvelle vie, partir de zéro et peut être mieux faire. Quoi qu'elle en doutait … Mieux faire … Sa vie d'avant était parfaite, rien ne devait être changer et elle ne l'aurait pas voulu. Mais aujourd'hui, tout était différent encore une fois et il fallait que tout change, de toute façon, tout avait déjà été changer, elle n'avait pas vraiment le choix.
La boule au ventre de Asilys était revenue, plus forte que jamais et elle se sentis tout à coup mal. C'était peut être le moment de faire marche arrière, personne ne l'avait vu et personne ne saurait qu'elle était de retour. Elle n'avait qu'à repartir chez elle et fuir comme elle l'avait fait deux ans auparavant. Mais c'était lâche, une fois de plus et stupide de sa part. Elle savait que la fuite n'était pas la meilleure des solutions, on emporte tout avec soit où que l'on aille. Asilys prit une grande inspiration avant de toquer une fois à la porte, elle entendit le professeur lui signaler d'entrer et elle ouvrit alors la porte. C'était comme si tout se figer d'un seul coup, elle entra, la tête baissée, dans la pièce sans regarder autour d'elle. Asilys ne voulait croiser le regard de personne, pas tout de suite. Elle se sentait tomber mais ce n'était qu'une illusion. Tout le monde autour d'elle avait le regard fixer sur sa personne, elle le sentait puis sa main ferma doucement la porte. Le professeur lui aussi la regardait, abasourdi par sa présence. Tellement abasourdi qu'il bafouilla avant de pouvoir prononcer sa phrase correctement. « Asilys … Asilys Sulway. » Oui c'était bien elle, la revenante allait-on l'appeler. A cet instant, elle aurait voulu partir, faire demi tour et ne plus jamais se retournait sur son passé mais c'était trop tard, elle devait affronter ce qu'elle avait fait et tout le monde lui poserait des questions. Elle n'était pas prête cependant à y répondre. Asilys leva alors le regard vers le professeur et lui sourit doucement peut être un peu faussement, elle ne savait pas trop. Elle n'osait cependant tourner la tête vers la classe, de peur de croiser leurs regards et surtout celui de Jayson. Elle ne savait pas encore s'il était présent dans la classe mais elle sentait cette pression autour d'elle, pas un bruit dans la classe, on entendait même pas les mouches volées. Tout était comme figer sur elle. Asilys qui n'aimait pas se faire remarquer et bien sur le coup, c'était rater.

Elle tourna alors la tête vers la classe, tout se passa au ralentis. Ses yeux vagabondaient entre les différents élèves, tous bouche bée devant sa personne puis elle tomba alors sur Jayson. Lui aussi totalement figeait et bouche bée. Elle avala sa salive en le regardant et ne trouva pas qu'il est tant changer. Toujours aussi mignon et le visage angélique. Ses yeux perçants, la regarder comme si elle venait de revenir à la vie, si bien qu'elle se perdit dans ses yeux émeraudes. Asilys et Jayson … Jayson et Asilys … C'est alors qu'une chose étrange se produisit, tandis qu'ils se regardaient mutuellement, toujours un peu sous le choc, les élèves présents ne regardaient plus Asilys mais Jayson puis Asilys, à tour de rôle. C'était comme si un match allait arriver et elle savait que des explications allaient être demander. Cependant, nous étions encore en cour et elle ne voulait pas parler à Jayson ici, pas maintenant devant tout le monde. C'était trop pour elle alors elle baissa le regard, s'échappant de ses yeux verts. Elle donna rapidement sa convocation au professeur et partit s'asseoir. Malheureusement pour elle, seule une place en face de Jayson était libre. Elle n'avait pas le choix, c'était peut être le destin qui avait décider pour elle mais au fond, elle s'en fichait. Jayson n'allait tout de même pas lui faire un scandale devant tout les élèves présents ici et de plus le prof. Asilys prit donc place sur sa chaise, elle était tendu et elle retenait sa respiration. Elle posa ses livres et différents affaires sur la table avant de replacer une mèche de ses cheveux derrière son oreille. Les mains posées sur la table et légèrement tremblantes et soupira doucement, la respiration alors bruyante et profonde. Ses yeux étaient baissés vers le bas en direction de l'arrière, vers Jayson. Il n'avait encore rien dit, ni fait mais tout laisser à penser qu'elle allait en prendre plein la figure et elle savait comment été Jayson …


Dernière édition par Asilys M. Sulway le Dim 18 Déc - 19:07, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDA ✿ ❝ girls run the world ❞

avatar

✉ Lettres envoyés : 166
✉ A Vérone depuis le : 15/12/2011
✉ Adresse : « en réflexion »
✉ Activité : « étudiante en journalisme »



MessageSujet: Re: ASILYS | Une histoire commence toujours par le début.   Dim 18 Déc - 17:58

MA SKINNY I love you
Excellent choix d'avatar
Welcome & Good luck pour ta fichounette
Une question? Un problème? Le staff est là pour toi

___________________________________________


ϟ Le soleil de tes yeux illumine ma journée. La douceur de tes mots appaisent ma peine.Un jour je le sais tu seras l'homme que j'épouserai. Mais pour le moment je préfère attendre encore un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité



MessageSujet: Re: ASILYS | Une histoire commence toujours par le début.   Dim 18 Déc - 17:59

Bienvenue parmi nous !
Ton gif Sophia


Si tu as des questions n'hésitent pas !
Revenir en haut Aller en bas
Princesse ♣ Love me.

avatar

✉ Lettres envoyés : 96
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : Gérante d'une boutique de vêtements



MessageSujet: Re: ASILYS | Une histoire commence toujours par le début.   Dim 18 Déc - 18:01

Merci honey laughs & je te sauterais dessus au moindre problème Very Happy
Garde moi un petit lien qui tue avec un de tes perso I love you

Alex Merci ! x) Ma coéquipière du gif va bientôt arriver Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OKSANA ▬ L'amour est compliqué mais il vaut la peine d'être vécu.

avatar

✉ Lettres envoyés : 73
✉ A Vérone depuis le : 17/12/2011



MessageSujet: Re: ASILYS | Une histoire commence toujours par le début.   Dim 18 Déc - 18:23

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✉ Lettres envoyés : 200
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : architecte et basketteur amateur.



MessageSujet: Re: ASILYS | Une histoire commence toujours par le début.   Dim 18 Déc - 19:06

SOPHIA BUSH I love you Qu'est ce qu'elle peut gérer, elle Bonne continuation pour ta fiche (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse ♣ Love me.

avatar

✉ Lettres envoyés : 96
✉ A Vérone depuis le : 18/12/2011
✉ Activité : Gérante d'une boutique de vêtements



MessageSujet: Re: ASILYS | Une histoire commence toujours par le début.   Dim 18 Déc - 19:08

P. Badgley ! Je le trouve de plus en plus beau Razz

Merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDA ✿ ❝ girls run the world ❞

avatar

✉ Lettres envoyés : 166
✉ A Vérone depuis le : 15/12/2011
✉ Adresse : « en réflexion »
✉ Activité : « étudiante en journalisme »



MessageSujet: Re: ASILYS | Une histoire commence toujours par le début.   Dim 18 Déc - 19:21

J'aime bien ton histoire, l'université et tout et tout ça fait longtemps que je n'ai pas vu d'histoire du genre I love you Tu es donc validée

❝ Yes you did it ❞

Comme tu as pû le comprendre tu es validé(e) ! Cependant après validation, il y a plusieurs choses à faire, qui sont les suivant :

♦️ Tu peux te créer une fiche de lien ici pour que les membres le souhaitant puissent te demander des liens avec ton personnage, ainsi que de te créer une fiche pour répertorier tous tes rps et pour que d'autres membres puissent te demander des rps éventuellement, ici .

♦️ N'oublie surtout pas de recenser ton avatar ici et si tu as créé des scénarios ou que tu as l'intention d'en créer et que tu ne veux pas que l'on te vole l'avatar alors recenses tes scénarios ici .

♦️ Pour que tout le monde puisse savoir où ton personnage habite et quel métier fait-il, recenses ton emploi ici, si il n'y a pas le lieu que tu souhaites ainsi que l'emploi souhaité n'hésite pas à faire une demande ici, et va choisir une habitation ici .

♦️ Pour embellir ton profil, n'hésite pas à faire une demande de rang ici .

♦️ Pour mieux en savoir sur la ville, il y a une description ici .

♦️ Un évènement a été mis en place, donc merci de le prendre en compte dans certains de vos rps et surtout n'hésitez pas à donner vos avis à la suite du sujet qui se trouve ici .

♦️ Mais le plus important sur LTJ est de ... S'AMUSER !!! Alors encore une fois bienvenue parmi les fous du forum

___________________________________________


ϟ Le soleil de tes yeux illumine ma journée. La douceur de tes mots appaisent ma peine.Un jour je le sais tu seras l'homme que j'épouserai. Mais pour le moment je préfère attendre encore un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ASILYS | Une histoire commence toujours par le début.   

Revenir en haut Aller en bas
 

ASILYS | Une histoire commence toujours par le début.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La séduction a toujours été une histoire de manipulation [Derek]
» La séduction a toujours été une histoire de manipulation [Renan & Ginger]
» Histoire de bouffons [Didrik & Franz]
» " Les histoires qu'on aime le plus vivent en nous pour toujours." Avec Lumen...
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LETTERS TO JULIET ::  :: Quai d’enregistrement :: Vous pouvez circuler !-